Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" et No.615 Squadron

Partgez vos coups de coeurs sur les ouvrages, magazines, BD traitant de l'aviation et de la simulation.
Avatar de l’utilisateur

Tubs
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 4430
Inscription : 03 août 2001
Localisation : Finistère

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" en 1940 - 1941

#126

Message par Tubs » sam. avr. 22, 2017 3:29 pm

Malgré mon intérêt pour la RAF, non, je ne l'ai pas, désolé.

Un peu refroidi par le prix ;)

larsenjp
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1298
Inscription : 03 août 2011

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" en 1940 - 1941

#127

Message par larsenjp » sam. avr. 29, 2017 7:16 pm

II/JG69_Manfred a écrit :Salut

Histoire de ne pas créer inutilement un post pour une demande strictement personnelle.

A tout hasard, est-ce que quelqu'un possède ici le bouquin suivant :
GILLET, Arnaud. Les victoires de la chasse britannique (10 - 23 mai). Volume 1.

J'aurais besoin d'un renseignement sur le contenu du livre avant de me décider à investir dedans (à 70 euros, le bouquin je préfère demander avant).

En l'occurrence, est-ce qu'on y trouve des précisions sur le cas du No.615 Squadron ?
Désolé pour ma réponse tardive mais j'étais en déplacement professionnel depuis le week-end dernier.

Oui, le 615 est mentionné mais cela reste succinct, ce squadron n' ayant revendiqué que peu de victoires comparativement aux autres:
- le 10 mai sur Abbeville, le P/O Fredman revendique un He111 endommagé lors d'une attaque de la LG1 (le 615 qui vole encore en partie sur Gladiator est basé partie à Abbeville, partie au Touquet))
- le 12 mai, un 109 revendiqué par le F/O Fowler (pas de détails dans le texte)
- le 14 mai, un Do17 revendiqué par le F/O Fowler (pas de détails dans le texte)
- le 15 mai, le 615 intervient au profit des Français au-dessus de Gembloux et revendique 3 Hs126 (deux détruits selon l'auteur) et 1 He112 (en fait un 109 de la JG27 qui se crashe à l'atterrissage, détruit à 90% selon l'auteur)
- le 16 mai, le 615 qui s'est déplacé en Belgique (terrain de Moorsele) combat contre la JG26 (sans perte de art et d'autre) et endommage en soirée un Ju88 qui est en fait un Blenheim. Un Hs126 est également revendiqué par le F/O Eyre (pas de détails)
- le 17 mai, interception le matin de plusieurs Hs126 (avec peut-être encore une méprise à la clé selon l'auteur) puis le soir combat avec des 109 dont un est revendiqué par le P/O Southwell (très douteux selon l'auteur)
- a priori rien le 18
- le 19 en fin d'après-midi, le 615 affronte le II/JG26 au-dessus de Cambrai. Le commandant du II/JG26, le Hpt. Knuppel est abattu et tué par le P/O McKnight. Les Allemands revendiquent deux Hurricances (F/O Pexton parachuté).
- le 20 mai, le 615 est revenu en France et le P/O Pennington revendique un 110 en début d'après-midi mais, selon l'auteur, il n'y a a aucune correspondance avec les pertes allemandes. Plus tard dans l'après-midi, le 615 couvre la contre-attaque britannique sur Arras et intercepte des He111 du I/LG1 ; le S/L Kayll en descend un. Le 615 évacue le continent en fin de journée vers Croydon et Kenley.

Au final, pas grand chose par rapport aux autres unités. Si c'est vraiment ton seul intérêt dans l'achat de ce bouquin, je te conseille d'y réfléchir à 2 fois, voire 3. ;)

Qu'est qui t'intéresse au juste?
Avatar de l’utilisateur

Topic author
II/JG69_Manfred
WSO Co-pilote
WSO Co-pilote
Messages : 936
Inscription : 21 mai 2004
Contact :

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" en 1940 - 1941

#128

Message par II/JG69_Manfred » sam. avr. 29, 2017 9:43 pm

Salut

Merci pour les précisions.

Quoiqu’au final, après une grosse hésitation, j'ai fini par craquer pour l'achat vendredi (quelle idée aussi de faire tomber mon salaire pile au même moment...).
larsenjp a écrit :
Qu'est qui t'intéresse au juste?
J'essaye actuellement de reconstituer l'action du No.615 durant ces dix jours (très difficile) de mai. Problème, l'ORB est manquant pour cette période (uniquement un résumé assez limité de trois pages). Donc, j'essaye un peu de creuse dans la littérature pour trouver plus de détails. Et malheureusement, un peu compliqué actuellement puisqu’effectivement les principaux travaux existants s'intéressent davantage à d'autres Squadron un peu "plus sexy" que le No.615.

NB : j'en profite, si certains ont des conseils de lectures (revues ou livres), je suis preneur.
larsenjp a écrit : (le 615 qui vole encore en partie sur Gladiator est basé partie à Abbeville, partie au Touquet))
Effectivement, une transformation un peu tardive. Le B Flight ayant seulement (selon l'ORB) reçu l'ordre de quitter Saint-Inglevert pour Abbeville, afin de commencer la conversion sur Hurricane, seulement le 9 mai dans l'après-midi (27 avril pour le A Flight). Avec la très mauvaise surprise du lendemain matin... Je serais curieux de savoir, s’ils ont eu le temps de toucher sérieusement à l'appareil avant l'attaque allemande, ce qui explique probablement les difficultés.

larsenjp
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1298
Inscription : 03 août 2011

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" en 1940 - 1941

#129

Message par larsenjp » dim. avr. 30, 2017 12:17 am

OK, je pense que tu ne seras pas déçu, il y a beaucoup d'information dans ce bouquin. Même si je ne suis pas forcément d'accord avec certaines thèses qu'il a pu développer par ailleurs, A. Gillet est un très bon chercheur, rigoureux.

L'interception du 10 mai a eu lieu sur Gladiator par le pilote d'alerte de service ce jour-là.
Il n'y a pas de détail sur les actions des 12 et 14 mai.
A partir du 15 mai, le squadron semble voler en totalité sur Hurricane.
D'après ce que je comprend du texte et des annexes, il est vraisemblable que ces quelques jours ont été mis à profit pour achever la transformation du 615 sur cet avion avec sans doute des transferts d'avions et de pilotes d'Angleterre vers le continent (et back pour les Gladiator?).
Avatar de l’utilisateur

Topic author
II/JG69_Manfred
WSO Co-pilote
WSO Co-pilote
Messages : 936
Inscription : 21 mai 2004
Contact :

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" en 1940 - 1941

#130

Message par II/JG69_Manfred » mar. mai 30, 2017 9:37 pm

larsenjp a écrit :D'après ce que je comprend du texte et des annexes, il est vraisemblable que ces quelques jours ont été mis à profit pour achever la transformation du 615 sur cet avion avec sans doute des transferts d'avions et de pilotes d'Angleterre vers le continent (et back pour les Gladiator?).
Salut

J'ai lu, notamment, dans le bouquin sur le No.607 Squadron qu'une partie des Gloster Gladiator du No.615 Squadron sont laissés à disposition d'Officiers de la No.61 Wing pour assurer la protection des aérodromes et ainsi libérer de ce rôle les pilotes du No.607 et 615 Squadron. Je ne sais si cette information est confirmée ou non.

Sinon, j'ai reçu dernièrement l'ORB de la No.61 Wing. L'ORB en lui même ne présente aucun intérêt (très court et fin en mars 1940). Par contre, il y'a quelques éléments intéressants dans les Appendices.

Notamment, l'ordre de mission à Saint-Inglevert. En effet, l'ORB du No.615 squadron liste l'ensemble de ces patrouilles sous une nomenclature du type : Patrol Line A, Patrol Line B et Patrol Line C. Sans apporter aucune précision sur la signification, ce qui est un peu frustrant. Or, le document en question explicite le contenu de ces patrouilles, ainsi que les zones correspondants à chacune des zones : en l'occurrence, un port différent de départ (et d'arrivée) pour les navires de liaison britannique. En gros, les pilotes doivent depuis Saint-Inglevert. Selon, les ordres de mission, les navires de liaisons britanniques doivent desservir les ports suivants : Boulogne – Dover ou Folkestone ; Dunkerque – Dover et Calais – Harwich. La RAF doit assurer la couverture des navires depuis chaque port français dans un rayon d’environ quinze kilomètres, avant de transmettre le relais au Fighter Command. Chaque port correspond à une zone de patrouille dénommée : Patrol Line A (Boulogne – 1 800 mètres), Patrol Line B (Dunkerque – 3 000 mètres), Patrol Line C (Calais – 1 500 mètres).
L'information est probablement connue (mes connaissances sur la RAF étant très limités), mais cela m'a fait plaisir de découvrir ce document pour donner un peu plus de précisions aux patrouilles du No.615 Squadron durant cette période.
J'ai, notamment, sur mon nouveau site internet repris l'ensemble des tableaux de patrouilles pour y inclure ces nouveaux éléments et corriger certaines erreurs sur les zones de patrouilles (voir les aérodromes de départ).


On trouve deux autres documents utiles.

Tout d'abord, un ordre de mouvement lors du transfert vers Vitry-en-Artois qui comporte une liste des personnels au sol (non complète). Elle peut être complétée par les Daily Routine Orders qui en citent plusieurs autres. C'est intéressant, car on peut ainsi dresser une liste relativement complète. Malheureusement, pour une grande partie, on a uniquement le nom de famille (sans prénoms, initiales ou matricules), ce qui limite la recherche ultérieure.

À noter que ces Daily Routine Orders permettent aussi de résoudre un (très petit) mystère. En effet, pour la journée du 29 mars 1940, Le No.615 Squadron continue ses patrouilles avec au moins quatre vols depuis Saint-Inglevert. À noter que dix autres sorties ont lieu durant la même journée. Celles-ci sont, cependant, identifiées seulement sous la description « Patrouille ». Il est difficile de pouvoir déterminer leurs contenus. Cependant, classiquement les patrouilles depuis Saint-Inglevert sont la plupart du temps mentionné sous la nomenclature : « Patrol Line X ». En outre, on sait que le Squadron Leader Joseph R. Kayll ne rejoint Saint-Inglevert que le 31 mars 1940. On peut, donc, penser qu’au moins cinq de ces patrouilles (toutes par des pilotes du A Flight) ont lieu depuis Vitry-en-Artois. Cette hypothèse est confirmée par le fait que deux autres pilotes en question sont cités dans le Daily Routine Orders du date du 30 mars 1940, il est donc fort probable qu'ils étaient présents la veille à Vitry-en-Artois.
Les cinq autres sont, plus énigmatiques, puisqu’elles apparaissent séparées dans la rédaction (quoique les heures de patrouilles se recoupent pour partie). Elles sont, en outre, effectuées par des pilotes du B Flight basé, pour partie, à Saint-Inglevert. Toutefois, les pilotes mentionnés n’ont à aucun moment (les jours précédents ou suivants) participaient aux protections des navires de liaison. En outre, là encore, la nomenclature « Patrol Line X » est absente. Enfin, plusieurs identifications d’appareils sont communes entre ces deux séries de patrouilles. On peut donc les inclure à Vitry-en-Artois. Cette hypothèse est aussi cohérente avec l’ORB puisque le résumé de l’activité indique que le No.615 Squadron est en mesure d’effectuer plusieurs séries de patrouilles durant les derniers jours de mars.

Là encore, c'est du détail d'un intérêt probablement limité, voir même connut (mes connaissances sur la RAF étant limité), mais cela me fait plaisir de trouver progressivement quelques éléments pour appréhender davantage l'activité du No.615 Squadron.

larsenjp
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1298
Inscription : 03 août 2011

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" en 1940 - 1941

#131

Message par larsenjp » mer. mai 31, 2017 10:27 pm

II/JG69_Manfred a écrit :Là encore, c'est du détail d'un intérêt probablement limité, voir même connut (mes connaissances sur la RAF étant limité), mais cela me fait plaisir de trouver progressivement quelques éléments pour appréhender davantage l'activité du No.615 Squadron.
Je ne suis pas sûr que ce détail était si connu que ça ; à l'évidence, tu es un chercheur né, comme le montre très bien ton site, extrêmement fouillé.
Bravo à toi. :yes:
Avatar de l’utilisateur

Topic author
II/JG69_Manfred
WSO Co-pilote
WSO Co-pilote
Messages : 936
Inscription : 21 mai 2004
Contact :

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" en 1940 - 1941

#132

Message par II/JG69_Manfred » sam. juin 03, 2017 10:05 pm

Bonjour,

J'avais complètement oublié, la nouvelle adresse du site internet : http://aviationaoi.com/fr/accueil/
(la page d’accueil permet d'accéder aux différentes sections qui sont indépendantes, les unes et autres).

Encore quelques transferts (notamment pour les photos et documents) concernant l'Afrique de l'Est.

A noter aussi que j'ai obtenu la copie des rapports suite aux accidents mortels des Pilot Officer Anthony Sainte Croix Rose et John C.M. Hanbury. Assez émouvant à lire. Pas de surprise sur les raisons probables des accidents (pertes de repères durant le vol de nuit + dégradation des conditions météo). Mais, néanmoins quelques précisions sur le déroulement de ces vols d'entraînement. J'ai modifié les pages concernés pour y incorporer ces nouvelles informations.
larsenjp a écrit : Je ne suis pas sûr que ce détail était si connu que ça ; à l'évidence, tu es un chercheur né, comme le montre très bien ton site, extrêmement fouillé.
Bravo à toi. :yes:
Je ne me permettrais pas d'avancer un jugement personnel.

J'espère, cependant, depuis cet automne (où j'ai fortement modifié mes méthodes de rédaction et travail) proposer une meilleure qualité. J'essaye notamment de consulter (dans la limite de mes moyens financiers, car mine de rien cela finis par revenir cher) davantage de documents d'archives. En partant aussi sur l'idée de confronter aux maximums une information dans un bouquin, avec la consultation de l'archive correspondante. Et si possible par la lecture d'ouvrage non directement lié, mais apportant parfois certains compléments sur des aspects plus politique / diplomatique (qui apportent beaucoup de lumière sur la participation sud-africaine, mais aussi l'impact sur l'ensemble de la stratégie : le Premier ministre Jan Smuts ayant largement utilisé ses liens très fort avec Churchill pour orienter les événements en Afrique orientale par rapport à son système (assez complexe) de pensée. Ce qui permet, parfois, d'apporter un autre éclairage.
Idéalement, j’aimerais aussi pour l'offensive de début 1941 apporter quelques précisions sur les opérations terrestres (sans entrer dans les détails), car là encore la documentation n'est guère mieux par rapport à l'aviation (j'aurais même envie de dire que l'aspect aérien est finalement beaucoup plus développé dans la littérature anglaise que celui terrestre).

Sincèrement pour avoir relu mes anciennes rédactions (juin - septembre 1940, dans le cadre du transfert vers le nouveau site), j'ai parfois un peu honte de la médiocrité des résumés pour certaines journées.

larsenjp a écrit : Si je comprends bien, tu vas passer quelque temps en Norvège. Tu as de la chance, c'est un des pays que j'ai le plus apprécié au cours de mes pérégrinations et j'y reviendrais bien. En particulier à cette époque de l'année, tu sautes dans un vol pour Bergen ou mieux Narvik .... le soleil de minuit sur les fjords est magique. Par contre, la vie y est très chère et les prix très élevés pour tout. AJ, je n'en sais rien, je dois dire que je ne l'ai jamais vraiment cherché là-bas. Désolé pour le HS. :emlaugh:
Histoire de ne pas encombrer le fil de discussion d'Aéro Journal avec mon hors-sujet, je réponds ici.

Effectivement, je vais peut-être m'installer prochainement en Norvège (à Oslo). Sans entrer dans le détail de ma vie privée, je suis en couple depuis trois ans avec une Norvégienne (rencontré dans le cadre des mobilités universitaires), et après diverses hésitations, décision a été prise d'un probable déménagement là-bas (dans un premier temps à Oslo, puisque je vais suivre pendant un an une formation juridique pour avoir une équivalence reconnue aux fonctions d'avocats-conseils Juridiques, en droit norvégien). Mais, décision pas encore définitive puisque je suis dans l'attente d'un résultat électoral, en gros, un ami candidat aux législatifs dont je dirige la campagne avec une possibilité d'un poste de collaborateur parlementaire (oui, je sais un boulot un très gros risque actuellement...). Donc le départ en Norvège dépendra de la réussite ou non de ce résultat (mais la démographie électorale de la circonscription est très défavorable, donc sauf miracle...). En conséquence, je commence à préparer très sérieusement ce probable déménagement en Norvège, et mine de rien la question de l'achat de mes revues préférées est essentielle. Comme vivre normalement, si je ne peux pas lire Aéro Journal, Avions ou Batailles Aériennes (sauf lorsque c'est écrit par Roba...). Je veux lire le numéro sur 1917 par David Méchin.

CJE
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 2578
Inscription : 22 mars 2007
Localisation : Talence

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" en 1940 - 1941

#133

Message par CJE » dim. juin 04, 2017 12:10 pm

II/JG69_Manfred a écrit :Sincèrement pour avoir relu mes anciennes rédactions (juin - septembre 1940, dans le cadre du transfert vers le nouveau site), j'ai parfois un peu honte de la médiocrité des résumés pour certaines journées.
N'aie aucune crainte à ce sujet, tous ceux qui écrivent depuis de longues années sont confrontés à ce problème - moi le premier.
On vit avec et on essaie de s'améliorer au fil des années.
Les lecteurs pardonnent facilement les erreurs de jeunesse, pourvu qu'elles soient assumées.

Et bonne chance pour ton installation en Norvège.
Il y a des endroits pires à vivre.

larsenjp
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1298
Inscription : 03 août 2011

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" en 1940 - 1941

#134

Message par larsenjp » dim. juin 04, 2017 3:53 pm

II/JG69_Manfred a écrit :Je ne me permettrais pas d'avancer un jugement personnel.
C'est pour cela que je me le permets à ta place. ;)
Avatar de l’utilisateur

Topic author
II/JG69_Manfred
WSO Co-pilote
WSO Co-pilote
Messages : 936
Inscription : 21 mai 2004
Contact :

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" en 1940 - 1941

#135

Message par II/JG69_Manfred » sam. août 19, 2017 4:19 pm

Salut

Un petit message rapide pour signaler un bouquin qui peut intéresser certains. Comme il ne traite pas d'aviation, je l'indique ici.

PRIJAC, Lukian. Le blocus de Djibouti : Chronique d’une guerre décalée (1935 – 1943). Paris : L’Harmattan, 2015. 443 pp.

Comme j'espère toujours trouver des informations sur le cas de Djibouti durant la campagne d'AOI, je suis tombé sur ce bouquin, extrêmement intéressant. L'auteur traite de la situation de Djibouti durant les événements en Afrique Oriental italienne depuis la conquête de l'Ethiopie par Mussolini. Avec quelques précisions sur les revendications italiennes sur le territoire français avec une forte campagne dans la presse et proposant même un plan d'échange territorial ; l'activité aussi relativement importante du renseignement militaire français pour soutenir les débuts de la "résistance" ethiopienne. Une partie des analyses faites par les Officiers français seront reprises par les Britanniques dans le cadre de la Mission 101 (dommage l'auteur regrette que les archives soient très avares en détails). La courte campagne contre les Italien en juin 1940 est aussi évoquée (quoiqu'on voit clairement que ce n'est pas le sujet qui motive le plus l'auteur). On trouve de bien plus amples précisions sur la difficulté à adopter une position cohérente après l'armistice et notamment face aux revendications italiennes par les responsables administratifs / politiques locaux. Et notamment le cas du Legentilhomme et de l'occasion manqué avec l'Histoire de sa part. On peut s'interroger longuement sur les conséquences de son ralliement au britannique avec le territoire de Vichy et les troupes sur place (pour rappel environ 10 000 hommes). Enfin, la situation de Djibouti dans l'affrontement entre fidélité à Vichy et ralliement à la France libre. Sur ce point, il est instructif de noter des deux côtés : France Libre et Britannique la continuation d'une véritable rivalité "voir guerre" coloniale vis-à-vis de l'Ethiopie libérée et de Hailé Sélassié.

Bref un livre très instructif sur un sujet rarement traité.

A noter aussi à la fin une bibliographie très complète notamment sur les différents fonds d'archives disponibles sur la période, au sein du Service Historique de la Défense, des archives diplomatiques ou d'Outre-Mer. Utile pour essayer d'approfondir certains aspects.

Un petit point négatif, cependant : Il s'agit clairement d'un ouvrage universitaire avec un vocabulaire scientifique pour les noms locaux. Cet aspect se ressent fortement à la lecture puisque les différents noms de propres (personnes et lieux) sont rendus dans une écriture linguistique scientifique. Par exemple, Haïlé Sélassié devient Haylä Sélassié ou Keren est écrit en Kärän. Ce qui complique parfois la lecture.
Avatar de l’utilisateur

Topic author
II/JG69_Manfred
WSO Co-pilote
WSO Co-pilote
Messages : 936
Inscription : 21 mai 2004
Contact :

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" en 1940 - 1941

#136

Message par II/JG69_Manfred » dim. sept. 24, 2017 3:44 pm

Salut

Je reviens encore pour vous embêter, une fois de plus, avec ce post.

Juste pour signaler que je viens (enfin) de mettre en ligne le résumé du 31 décembre 1940 (en réalité une analyse sur l'activité durant le mois de décembre), lequel permet de conclure la première phase des opérations aériennes en Afrique orientale. Désormais la phase attentiste, depuis la conquête de la Somalie britannique en septembre 1940, s'apprête à prendre fin avec la préparation et le déclenchement de l'offensif de l'Empire britannique.

Cette mise en ligne me permet aussi de faire le point sur ce travail commencé il y'a maintenant déjà 5 ans ! J'avais sorti le premier fichier Word en avril 2012 (quoique le réel travail a surtout commencé à partir en 2013). Il aura fallu beaucoup de temps pour en arriver, enfin, à ce 31 décembre, avec diverses coupures en raison d'un manque de temps (études et boulots) et parfois du besoin de faire une pause pour éviter la saturation. En parallèle, il est vrai aussi que ma méthode de travail a évolué passant, au début, d'une simple compilation de divers bouquins, à un travail plus complet à partir des archives. Je me suis, en effet, depuis imposé un achat systématique des ouvrages traitant totalement ou en partie de ces événements (quoiqu'il m'en manque encore un certain nombre), ainsi qu'à la consultation d'un maximum d'archives (là encore, j'ai encore besoin d'en récupérer à certains nombres, possédant pour l'instant seulement les ORB des Squadrons engagés, les rapports de combats, les rapports de pertes, dont une partie, sont désormais disponibles, ainsi que divers autres rapports de type commandement, mais la liste complète à avoir est encore longue). Cet aspect a aussi nécessité un investissement financier non négligeable entre l'achat des livres et la commande de copies pour les documents d'archives, ce qui explique aussi une certaine lenteur, étant dans la nécessité de devoir limiter ces dépenses de façon raisonnable.

Certes, ce travail est encore très loin d'être parfait. Il manque encore beaucoup. Notamment côté italien, quoique sur ce point, je dispose d'un certain nombre d'informations que je n'ai pas encore été en mesure d'inclure en raison d'un embargo dans l'attente de la sortie prochaine d'un bouquin italien qui devrait apporter pas mal de réponses et découvertes. Il est logique d'en laisser la priorité aux auteurs de cet ouvrage, surtout qu'ils ont été bien sympathiques de répondre à mes diverses interrogations, ainsi que me fournir nombre de détails provenant de leurs recherches.
Mais, il reste que le côté italien reste le parent pauvre de mon travail, en espérant pouvoir un jour l'améliorer.

En tout état de cause, cette étude des opérations aériennes, durant la Campagne d'Afrique orientale, représente un travail conséquent avec le résumé de presque chaque journée entre le 10 juin 1940 et le 31 décembre 1940. Certes, parfois le résumé est des plus limités, car l'activité est réduite. Cependant, j'ai essayé pour chaque journée de reprendre l'ensemble des archives et des livres à ma disposition pour vérifier au niveau de chaque unité aérienne engagée côté Britannique et Sud-Africains. D'où de nombreuses soirées ou week-end passer devant mon ordinateur. Cette vérification aura, notamment, permis de corriger quelques (rares) erreurs dans le livre référence de Christopher Shores, et que divers ouvrages plus récent ont largement recopié sans procéder au moindre contrôle.

Certes, je ne jamais été très doué pour évaluer mon travail, mais j'espère que cette présentation des opérations aériennes en Afrique orientale est aujourd’hui une des plus complètes sur le sujet, grâce à une étude relative large d'un certain nombre de document d'archives et d'ouvrages divers. Je ne prétends pas offrir une analyse définitive et complète, mais j'espère néanmoins avoir été en mesure de fournir un résultat correct et honnête.


La suite du programme sera relativement simple :
- reprendre certaines des entrées parmi les plus anciennes afin de les mettre à jour en termes de forme, mais aussi de documentation ;
- continuer avec la double offensive de l'Empire britannique depuis le Soudan et le Kenya, ce qui constituera une nouvelle difficulté avec la nécessité de devoir prendre en compte l'aspect terrestre.
Avatar de l’utilisateur

Topic author
II/JG69_Manfred
WSO Co-pilote
WSO Co-pilote
Messages : 936
Inscription : 21 mai 2004
Contact :

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" et No.615 Squadron

#137

Message par II/JG69_Manfred » jeu. oct. 26, 2017 2:42 pm

Salut

J'essaye actuellement d'avancer tout doucement sur le cas du No.615 Squadron et des combats en Mai 1940... Avec toujours beaucoup de zones d'ombres, quoiqu'on peut réussir à trouver quelques nouvelles informations (exemple avec la perte du Flying Officer Peter N. Murton-Neale où l'étude de son dossier de perte apportent pas mal de précisions / corrections / interrogations (notamment par exemple avec le bouquin de Brian Cull).

Bref, toujours est-il que j'aurais souhaité savoir si quelqu'un possède une copie du bouquin de Serge Joanne consacré au Bloch MB-152 (chez Lela Presse). Est-ce qu'il contient des précisions sur le combat mené par le GC I/8 le 15 mai 1940, face à des Bf 110 (notamment de la 2./ZG 26) vers les 11h00 ? J'ai noté que Peter Cornwell (Battle of France, Then and Now) envisage de relier ces évènements avec les deux revendications (non-concluante) du Squadron Leader Joseph R. Kayll. Donc à tout hasard ?

CJE
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 2578
Inscription : 22 mars 2007
Localisation : Talence

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" et No.615 Squadron

#138

Message par CJE » jeu. oct. 26, 2017 6:36 pm

Je t'envoie un scan sur ton email perso.
Avatar de l’utilisateur

Topic author
II/JG69_Manfred
WSO Co-pilote
WSO Co-pilote
Messages : 936
Inscription : 21 mai 2004
Contact :

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" et No.615 Squadron

#139

Message par II/JG69_Manfred » ven. oct. 27, 2017 9:43 am

CJE a écrit :Je t'envoie un scan sur ton email perso.
Merci.
Avatar de l’utilisateur

Topic author
II/JG69_Manfred
WSO Co-pilote
WSO Co-pilote
Messages : 936
Inscription : 21 mai 2004
Contact :

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" et No.615 Squadron

#140

Message par II/JG69_Manfred » ven. déc. 29, 2017 11:02 am

Salut

Je viens encore pour vous embêter.

Mais est-ce que quelqu'un aurait le bouquin de Norman Franks. Dowding's Eagles: Accounts of Twenty-five Battle of Britain Veterans ?

En faisant une rapide recherche, j'ai noté que le bouquin comporte un Chapitre consacré à Keith T. Lofts et James G. Sanders, tous deux ayant appartenu au No.615 Squadron. Pour un petit renseignement sur le contenu ?

larsenjp
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1298
Inscription : 03 août 2011

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" et No.615 Squadron

#141

Message par larsenjp » ven. déc. 29, 2017 12:01 pm

Non, celui là je ne l'ai pas.
Franks est un auteur très prolifique et il est pas évident de suivre tout ce qu'il publie... sans compter les rééditions. Mais celui-là a l'air intéressant.
Avatar de l’utilisateur

Topic author
II/JG69_Manfred
WSO Co-pilote
WSO Co-pilote
Messages : 936
Inscription : 21 mai 2004
Contact :

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" et No.615 Squadron

#142

Message par II/JG69_Manfred » ven. janv. 12, 2018 2:54 pm

Salut

Je vais commander le bouquin, histoire de voir ce que je peux en tirer.

Sinon, je continue tranquillement à avancer sur les combats de mai 1940 (actuellement au 17 mai), pas évident à analyser vu le peu de détails dans l'ORB et les informations contradictoires dans les différentes publications. Assez délicat de retracer les événements souvent limités à quelques faits (revendications ou pertes) sans pouvoir véritablement déterminer s’ils ont lieu dans la même sortie ou lors de patrouilles différentes. Sans parler de la correspondance avec la Luftwaffe.
Par contre, cela confirme plusieurs erreurs dans le bouquin de Brian Cull (Twelve days in may), il est vrai un peu ancien : 1995 (lors d'un échange mail avec l'auteur, il m'a notamment signalé qu'il envisage une possible nouvelle édition pour prendre en compte les nouvelles informations disponibles depuis).
Sur ce point, les rapports de pertes (série AIR 81) sont vraiment intéressants en apportant de nouvelles pistes à défaut de réponses. Je pense, par exemple, à celui sur le Flying Officer Murton-Neale qui permet de contredire l'identification du Hurricane présenté dans plusieurs publications, ainsi que la présence d'un rapport de mission par le Pilot Officer Keith T. Lofts qui apporte de nouveaux éléments sur la sortie en question. Dommage que ces rapports ne sont pas disponibles en téléchargement sur le site des TNA, ce qui impose à coût financier non-négligeable pour les obtenir (j'ai encore plusieurs à commander ultérieurement en fonction de l'état de mes finances, pas très fameuses en ce moment, la vie étant très onéreuse sur Oslo...).
J'ai notamment eu la bonne surprise, grâce au site internet (que j'essayerais de mettre à jours lorsque j'aurais terminé l'étude des combats de mai 1940) d'obtenir un contact avec des membres de la famille de deux pilotes du No.615 Squadron durant cette période (dont l'un en détachement), malheureusement sauf quelques photographies, ils n'ont guère plus d'informations sur mai 1940 (l'un ignorait notamment la présence de son grand-père dans les combats au-dessus de la France dans le cadre des recherches qu'il effectue, pour dire que la documentation est assez faible). J'ai aussi réussi, par une association, à obtenir une notice biographique (9 pages) sur le Pilot Officer Hanbury (tué lors d'un entraînement au vol de nuit en octobre 1939) avec quelques photographies qui illustrent tellement bien la bonne société anglaise (voir Londonienne) avec l'image des membres de la Auxliary Air Force (notamment, après l'obtention de son brevet de pilote, les voyages le week-end en louant un avion pour rejoindre Le Touquet avec le valet accompagnant le couple...). On a presque l'impression d'en lire (et voir avec les photo) une caricature.

Cro24
Apprenti-Mécano
Apprenti-Mécano
Messages : 360
Inscription : 16 novembre 2001
Localisation : Bordeaux mais périgourdin!!

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" et No.615 Squadron

#143

Message par Cro24 » ven. janv. 12, 2018 4:30 pm

Ne t'inquiètes pas: ca ne peut pas être pire que du Roba, longue litanie de faits secs de toute analyse et où la RAF semble combatre seule alors que le commandement français a souvent demandé, et obtenu, son soutien.
En tous cas merci pour ton boulot conséquent
bon courrage , et fortune ;),pour la suite.
Avatar de l’utilisateur

Topic author
II/JG69_Manfred
WSO Co-pilote
WSO Co-pilote
Messages : 936
Inscription : 21 mai 2004
Contact :

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" et No.615 Squadron

#144

Message par II/JG69_Manfred » sam. janv. 13, 2018 6:22 pm

Salut

Comme j'en parlais dernièrement à quelqu'un, c'est dommage avec Roba car il semble avoir' une base de données sur les opérations aériennes assez impressionnantes. Mais, malheureusement complètement gâché par ses réflexions qui, personnellement, ne m’incite absolument pas envie de lire ses publications.

Quoique pour revenir au No.615 Squadron, on peut noter quelques erreurs dans le Bataille Aérienne qu'il consacre aux Hurricanes sur le continent (n°70). Par exemple, page 20. "Le P/O Cecil Young du No.615 Sq. abandonne son P2577 sur Essene, mais est alors pris sous le feu de soldats du BEF alors qu'il pend à son parachute. Blessé par ces tirs amis (firendly fire), il sera rapatrié, mais reviendra cependant assez vite à l'unité".

En réalité, il s'agit du Flying Officer Brian Pashley Young. Un Sud-Africain qui avait rejoint la RAF avec une Permanent Commission en 1936 et intégré le No.615 Squadron le 4 octobre 1939. Par ailleurs, il est assez grièvement blessé et brûlé puisqu'il ne rejoindra plus l'escadron. Hospitalisé jusqu'à la mi-1942, il servira ultérieurement dans le Coastal Command puis divers postes administratifs. Il prendra sa retraite le 5 mai 1973 avec le grade de Air Vice-Marshal et décède le 26 juillet 1992.

À ne pas confondre avec le Pilot Officer Cecil R. Young rejoint le No.615 Squadron en date du 14 mai 1940 (en provenance du No.601 Squadron). J'ai notamment échangé quelques mails avec un membre de sa famille, dont les recherches sont disponibles ici http://www.aircrewremembered.com/cecil- ... ter-3.html
malheureusement avec encore peu de détails sur les événements en France.
Avatar de l’utilisateur

Topic author
II/JG69_Manfred
WSO Co-pilote
WSO Co-pilote
Messages : 936
Inscription : 21 mai 2004
Contact :

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" et No.615 Squadron

#145

Message par II/JG69_Manfred » mer. avr. 04, 2018 11:07 am

Salut

Comme d'habitude, quelques news.

1°: Je viens d'ouvrir une nouvelle section dans le site (dans la partie) article consacré à l'action de la SAAF en Afrique du Nord.
http://aviationaoi.com/fr/la-saaf-en-afrique-du-nord/
Pour expliquer, très brièvement, j'avais prévu l'année dernière de créer sous le simulateur Il2 une série de missions sur cette thématique avec quelques informations historiques en appui. Pour diverses raisons, j'ai abandonné le projet vu l'état actuel du simulateur. Néanmoins, j'ai trouvé dommage de mettre le fichier word historique à la corbeille. D'où l'idée de la recycler pour une série de textes courts sur le sujet. Actuellement, j'ai placé quatre en ligne (globalement sur les opérations aériennes entre Avril et Août 1941). J'essayerais de terminer ce week-end (ou le prochain) un petit texte sur la politique sud-africaine et l'évolution de l'appareil militaire durant la décennie 1930 (Plan Pirow, sur lequel je viens de lire un article fort intéressant). Je ferais en sorte d'ajouter la suite progressivement.
Évidemment, toutes remarques, corrections, avis seront les bienvenus.

2°: Concernant le No.615 Squadron, je viens de mettre en ligne le résumé des opérations durant la Bataille de France (10 - 20 Mai 1940)
https://615squadron.aviationaoi.com/fr/ ... -mai-1940/
Comme déjà indiqué, il ne s'agit pas d'une version définitive, car beaucoup d’événements sont encore très mystérieux et confus (très souvent les différents ouvrages sur le sujet fournissent des versions contradictoires). Par ailleurs, j'ai (volontairement) conservé certaines informations nouvelles sous embargos sur mon fichier word afin de ne pas les mettre en ligne dans l'immédiat. Toutefois, sans prétendre à l’exhaustivité et avec toutes les limites de mon travail, j'espère avec ces quelques pages avoir effectué quelques corrections, nouvelles précisions et plus globalement un résumé (relativement) complet des informations disponibles sur l'action du No.615 Squadron durant ces dix jours.
Évidemment, toutes remarques, corrections et avis seront les bienvenus.

3°: Concernant l'Afrique orientale, rien de nouveau sur le site. Je reste encore très méfiant suite au plagiat dont j'avais parlé l'année dernière et que je n'ai toujours pas digéré.
Néanmoins, je suis reprend actuellement l'ensemble des opérations aériennes (notamment en utilisant la documentation que je n'avais pas à disposition au début de cette étude) sous un autre format.
Je recherche, donc, si possible une ou deux personnes qui seraient disponibles pour un petit travail de relecture, du manuscrit, sur la première partie de ce nouveau format (globalement environ 80 pages word traitant des opérations entre juin et août 1940, soit des débuts jusqu'à la capture de la Somalie britannique par les Italiens). Il s'agit d'avoir un avis concret sur le fond (pour la forme, notamment l'orthographe, j'ai déjà quelqu'un pour relire, mais qui n'a pas de connaissances et intérêts particuliers sur l'aviation ou l'histoire militaire, ce qui limite l'avis), les choix dans l'organisation du texte et corrections sur le contenu des opérations - événements. Donc, à tout hasard.
Avatar de l’utilisateur

Tubs
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 4430
Inscription : 03 août 2001
Localisation : Finistère

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" et No.615 Squadron

#146

Message par Tubs » jeu. avr. 05, 2018 3:23 pm

Je viens de survoler rapidement l'action du No. 615 Squadron début mais 1940, très intéressant :yes: Il faudra que je lise çà en détail plus tard.

Par contre, juste une remarque à propos de "12 days in may" de Brian Cull, à ta place je n'accorderai quasiment aucun crédit à ses correspondances entre pertes réelles et revendications. C'est bourré d'erreurs à ce niveau... Je ne compte pas le nombre de pertes qu'il attribue à la RAF et qui correspondent en fait parfaitement à des revendications de l'Armée de l'Air.
Avatar de l’utilisateur

LEPEREMAGLOIRE
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1467
Inscription : 18 novembre 2008
Localisation : Dijon

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" et No.615 Squadron

#147

Message par LEPEREMAGLOIRE » jeu. avr. 05, 2018 8:05 pm

Manfred check MP
Avatar de l’utilisateur

Topic author
II/JG69_Manfred
WSO Co-pilote
WSO Co-pilote
Messages : 936
Inscription : 21 mai 2004
Contact :

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" et No.615 Squadron

#148

Message par II/JG69_Manfred » ven. avr. 06, 2018 10:34 am

LEPEREMAGLOIRE a écrit :Manfred check MP
Salut

Je veux bien, mais..., ma boite MP sur le forum est vide.

Tubs a écrit :Par contre, juste une remarque à propos de "12 days in may" de Brian Cull, à ta place je n'accorderai quasiment aucun crédit à ses correspondances entre pertes réelles et revendications. C'est bourré d'erreurs à ce niveau... Je ne compte pas le nombre de pertes qu'il attribue à la RAF et qui correspondent en fait parfaitement à des revendications de l'Armée de l'Air.
Effectivement, c'est ce que j'ai noté en comparant les différentes sources, où les liens de Brian Cull sont très discutables. Battle of France, then and now m'a semblé plus cohérent dans la correspondance pertes - victoires.
Dans la mesure du possible (et vu les grosses interrogations faute de précisions dans les archives), j'ai essayé de signaler les différentes correspondances faites selon les auteurs, selon les cas en annonçant ma préférence ou en restant assez nuancé. En tout cas, j'espère avoir fourni (à défaut d'un gros travail de recherche) une synthèse honnête en l'état de la documentation disponible.
Évidemment, maintenant je vais passer à l'étude de la période suivante (avec encore 2 - 3 missions au-dessus de la France durant le mois de juin ; il semble aussi que le Flight Lieutnant Sanders aurait commandé un Flight sur Gladiator, avec quelques auteurs pilotes du 615, en appuie aux opérations sur Dunkerque), tout en essayant de continuer à creuser les événements de Mai 1940.

CJE
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 2578
Inscription : 22 mars 2007
Localisation : Talence

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" et No.615 Squadron

#149

Message par CJE » ven. avr. 13, 2018 11:44 am

As-tu Springbok Fighter Victory - Vol. 1 East Africa ?
S'il t'intéresse, il est en vente sur eBay.uk :
https://www.ebay.co.uk/itm/Springbok-Fi ... Swn~JaunJ1
Avatar de l’utilisateur

Topic author
II/JG69_Manfred
WSO Co-pilote
WSO Co-pilote
Messages : 936
Inscription : 21 mai 2004
Contact :

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique" et No.615 Squadron

#150

Message par II/JG69_Manfred » ven. avr. 13, 2018 12:33 pm

CJE a écrit :As-tu Springbok Fighter Victory - Vol. 1 East Africa ?
S'il t'intéresse, il est en vente sur eBay.uk :
https://www.ebay.co.uk/itm/Springbok-Fi ... Swn~JaunJ1
Salut

Merci de l'information. Je possède déjà ce bouquin, qui est effectivement une véritable mine d'informations (dommage qu'il n'existe pas un équivalent sur les autres type d'unités de la SAAF).
Répondre

Revenir à « Biblio Aéro »