mission7 du p51

Salle dédiée au module DCS : P-51D de Eagle Dynamics

Topic author
Defcon1
Nouvelle Recrue
Nouvelle Recrue
Messages : 8
Inscription : 16 janvier 2019

mission7 du p51

#1

Message par Defcon1 » mer. janv. 16, 2019 5:01 pm

Bonjour

Je n'arrive pas a aller au dessus de 20000 mètre avec le p51 pour reussir la mission quel est la procédure pour monter au dessus svp? et j'ai vu un post sur ce forum qu'il y avait un lien avec la trim du p51 j'ai été voir sur youtube des vidéo mais c'est en anglais je comprend rien :exit: , je pense que la réponse est sur ce forum :notworthy .
Avatar de l’utilisateur

Poliakov
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 4339
Inscription : 12 août 2008

Re: mission7 du p51

#2

Message par Poliakov » mer. janv. 16, 2019 5:29 pm

20000 mètre avec le P-51 o_O o_O
Tu confonds pas avec les pieds/ft par hasard.

Hélas je connaît pas suffisamment le P-51, sur Spit IX il faut que le boost soit enclenché, la réchauffe pitot également et là pompe à carburant électrique soit sur on sinon le moteur coupe à une certaine altitude.
Peut-être plus ou moins pareil sur p-51.
Regarde sinon sur le "chuck guide du p-51", une simple recherche sur Google devrait suffir pour trouver.
Mais je crois savoir qu'il y a une histoire d'arrivée d'essence avec le 51 comme sur le spit.

Pareil à cette altitude attention à l'oxygène et au géle.


Pour le trim, comme tout bon warbirds ça se trim en permanence, décollage, atterrissage et au moindre changement de régime et d'altitude important.
Avatar de l’utilisateur

winglet
Nouvelle Recrue
Nouvelle Recrue
Messages : 179
Inscription : 22 juillet 2007

Re: mission7 du p51

#3

Message par winglet » mer. janv. 16, 2019 5:56 pm

pas grand chose a faire sur le P-51 pour la gestion moteur.

Tu affiches la puissance max continue : de mémoire 48 pouces d'admission et 2700 tours

Et tu grimpe a la vitesse, autours de 170 Mph.

Le compresseur possède deux étages qui vont embrayer autours de 12 000 et 24 000 PIEDS.

Pendant la montée, tu contrôles ta PA pour rester a 48" et procéder à la réduction après le passage d'un palier compresseur ainsi que la vitesse.

Pour la rechauffe pitot, DCS est naze et considère que ça gèle au dessus d'une certaine altitude même si l'hygrométrie est nulle.

Ah et l’oxygéne qui débite. Tu as un indicateur à paupières qui doit passer du noir au blanc régulièrement.

Yapuka.
Avatar de l’utilisateur

Tintin
Mécano au sol
Mécano au sol
Messages : 512
Inscription : 22 janvier 2014

Re: mission7 du p51

#4

Message par Tintin » mer. janv. 16, 2019 6:33 pm

Salut.
Je viens de faire un essai rapide.
Pas de souci pour grimper à 20000 pieds et même sans le super-charger (compresseur)
Vérifie que le fuel booster soir activé et que ta mixture soit bien sur la position RUN.

Normalement le super-charger se déclenche automatiquement entre 16000 et 17000 pieds mais lors de mon essai il ne s'est pas mis en route.
Je suis donc allé dans les option moteur pour paramétrer quelques touches.
Une touche pour le fonctionnement automatique [là il s'est mis en route de lui même (j'étais déjà à 20000 pieds)]
une touche pour le forcer manuellement. (attention si c'est une touche clavier il faudra garder le doigts dessus si ça n'a pas changé)
une touche pour le désactiver.


En espérant que ça t'aide
Bonne soirée

Topic author
Defcon1
Nouvelle Recrue
Nouvelle Recrue
Messages : 8
Inscription : 16 janvier 2019

Re: mission7 du p51

#5

Message par Defcon1 » sam. janv. 19, 2019 10:31 pm

bonsoir

Oui en effet j'ai confondu ft/pied :emlaugh: et pour le reste je comprend toujours rien :hum: a 15000 ft je peux pas grimper plus haut le p 51 tangue dans tout les sens j'ai configurer les touches de façons a ce que le compresseur fonctionne même avec ça il monte pas pourtant il fonctionne . faut-il toucher au trim en vol? ruder, profondeur,lacet ?,et le reffroidissement on laisse sur auto? et l'huile aussi? et les pouces d'admission c'es ou ? comme vous pouvez le voir je suis pas un pro :emlaugh: sa fait des jours que j'essaie y a pas moyen, merci de votre aide .

Chuck_Owl
Nouvelle Recrue
Nouvelle Recrue
Messages : 73
Inscription : 14 juillet 2015

Re: mission7 du p51

#6

Message par Chuck_Owl » mer. janv. 23, 2019 1:43 am

Defcon1 a écrit :
sam. janv. 19, 2019 10:31 pm
bonsoir

Oui en effet j'ai confondu ft/pied :emlaugh: et pour le reste je comprend toujours rien :hum: a 15000 ft je peux pas grimper plus haut le p 51 tangue dans tout les sens j'ai configurer les touches de façons a ce que le compresseur fonctionne même avec ça il monte pas pourtant il fonctionne . faut-il toucher au trim en vol? ruder, profondeur,lacet ?,et le reffroidissement on laisse sur auto? et l'huile aussi? et les pouces d'admission c'es ou ? comme vous pouvez le voir je suis pas un pro :emlaugh: sa fait des jours que j'essaie y a pas moyen, merci de votre aide .
Salut,

J'ai facilement atteint 30000 ft (pieds) avec le Mustang par le passé. Il faut vérifier quelques trucs:

1) Quels sont tes paramètres pour la montée? (manifold pressure en in (pouces) de mercure, RPM moteur, indicateur de vitesse en mph (miles per hour))
2) Est-ce que tu laisses le radiateur d'huile et de glycol en mode auto?
3) Combien de carburant traînes-tu dans tes réservoirs?

Le P-51 est construit pour être un chasseur d'escorte longue distance, donc à pleine capacité il va avoir beaucoup de difficulté à monter. Les réservoirs remplis à moitié est amplement suffisant. Le trim n'est utilisé que pour réduire la force à appliquer sur le stick. Par example, si tu voles en ligne droite et que tu souhaites lâcher le manche sans perdre ton altitude, tu utilises les roulettes de trim pour ajuster l'avion de façon à ce qu'il maintienne son altitude si tu relâches le manche. Le palonnier (rudder) sert à garder ton avion droit et éviter de constamment être entraîné par le torque généré par le moteur.

Le supercharger change de régime (gearing) automatiquement par défaut sur le Mustang, donc tu ne devrais pas avoir à jouer avec. Concrètement, le supercharger ne fait qu'augmenter ton manifold pressure à haute altitude. Je te conseille de consulter ce document pour voir comment ça marche https://www.mudspike.com/wp-content/upl ... -Guide.pdf

Regarde la page pour les régimes moteurs recommandés (d'habitude je laisse le RPM à 2600 et la manifold pressure à 46 in Hg) Regarde la page 38 pour voir les vitesses de décrochage (stall speed). Il faut t'assurer d'être au-dessus de ces vitesses. Consulte la page 32 pour voir quels sont les paramètres moteurs à monitorer.

Topic author
Defcon1
Nouvelle Recrue
Nouvelle Recrue
Messages : 8
Inscription : 16 janvier 2019

Re: mission7 du p51

#7

Message par Defcon1 » sam. janv. 26, 2019 8:01 am

bonjour et merci pour les réponses

J'ai consulter le guide il est super complet quoi que en anglais mais a vrai dire il n'est pas si compliquer de comprendre chapeau a celui qui l'a fait -:)
pour les trois question poser voici ce que sa donne:

1) a 13000 pied manifold pressure 46, rpm moteur 30,vitesse mph 50 (perte de vitesse, carbu temp entre moins 50 et 0 , coolan temp 150 degrés ,et juste au dessus de la paupiere temperature 90

2)d'habitude oui

3) aile gauche 30,aile droite 75, et derriere le siege 0
je me demande pourquoi? j'atteint 50mph a cette altitude alors que je devrait atteindre 440mph ? :sad:
voila . @+

Chuck_Owl
Nouvelle Recrue
Nouvelle Recrue
Messages : 73
Inscription : 14 juillet 2015

Re: mission7 du p51

#8

Message par Chuck_Owl » jeu. févr. 21, 2019 11:51 pm

Re-salut,

Désolé pour la réponse tardive!

Quelques trucs:

Un RPM à 3000 révolutions par minute est beaucoup trop élevé: tu ne peux maintenir ce RPM que pendant une durée limitée (soit environ moins de 5 minutes) lors du décollage. Une fois décollé, tu réduis le RPM à l'aide de la manette de RPM (RPM control lever) et tu contrôles le manifold pressure à l'aide de la manette des gaz (Throttle lever). Si tu laisses ton moteur à RPM élevé trop longtemps, l'effet inévitable est que ton moteur va avoir une dégradation de performance qui peut entraîner la panne, voire même la destruction du moteur.

Typiquement, avec le Mustang je décolle avec le RPM à 3000 et 46 pouces de mercure pour le manifold (tu mets le RPM control lever au max et tu augmentes graduellement la manette des gaz jusqu'à atteindre 46 de manifold pressure). Une fois décollé, tu réduis le RPM control lever pour atteindre 2600-2700 RPM. Ensuite, tu ajustes la manette des gaz pour maintenir 46 po de MP. Ta montée se fait en contrôlant ta vitesse avec le manche: essaie de maintenir 150 mph pour un taux de montée maximal. À la page 38 du guide, tu as une table des vitesses de décrochage (stall speed) de l'avion en fonction de ton poids/configuration et ton altitude. Comme tu vois, à 50 mph de vitesse tu es pratiquement toujours en décrochage, donc il est impossible pour toi de continuer ta montée.

Je suspecte donc que tu as simplement laissé ton moteur s'endommager jusqu'à un point tel qu'il était devenu presque impossible de manoeuvrer. Pour un coolant temperature de 150 degrés, ton moteur a tout simplement cramé. Donc, je te conseille la chose suivante:

1) Assures-toi de toujours regarder tes paramètres moteurs à chaque 30 secondes pour vérifier que tout est en règle
2) Assures-toi de connaître par coeur les limites moteurs (3000 RPM et 46 in de manifold au décollage, 2700 RPM et 46 in de manifold en tout autre mode d'opération (montée))
3) Assures-toi de maintenir une vitesse toujours supérieure à 150 mph en vol normal. Plus tu es lent, plus la quantité d'air disponible pour refroidir ton moteur est petite et plus les risques de surchauffe sont élevés. Ta vitesse est contrôlée à l'aide de ton stick. Si tu es trop lent, relâches le stick et prends de la vitesse.

Un dernier truc: assures toi de changer le sélecteur de carburant à chaque 10 minutes pour équilibrer les réservoirs. Si ton aile gauche a 30 gal et ton aile droite a 75 gal, tu vas constamment avoir besoin de compenser le déséquilibre de l'avion. Regarde la page 14 du guide l'item "fuel tank selector".

Topic author
Defcon1
Nouvelle Recrue
Nouvelle Recrue
Messages : 8
Inscription : 16 janvier 2019

Re: mission7 du p51

#9

Message par Defcon1 » mar. mars 05, 2019 4:33 pm

bonjour
toujours le même problème j'ai beaucoup de mal a monter après 15000 pieds j'ai fais ce que tu as dit mais sa coince quelque part..ya kekchose que je dois pas appliquer et pourtant..

j'ai lu un post la personne avait le même problème que moi dèsoler razor d'avoir copié ton post j'ai pas trouver un autre moyen.

il parle de trim faut-il trimer le mustang? et c'est quoi trimer??.

Re:resolu! help! mission 7 navigation p 51
Rapporter
Citer





#10

Message par razor74 » dim. sept. 18, 2016 6:08 pm

effectivement rien a voir... le problème n’était en aucun cas les perfs du mustang car je suis monté sans forcer a 30 000 ft.... le problème c’était le pilote... ayant passé et repassé le manuel au crible, j'ai fini par déduire que c'était moi qui couillait quelque part...
Le trim... j'ai voulu aller trop vite en besogne et j'en ai oublié un des fondamentaux du vol ...
En jouant avec ceux-ci l'altitude souhaitée a été atteinte sans problème... j'ai honte!

Néanmoins un grand merci à toi WINGLET et à toi AZRAYEN car pour un rookie comme moi, les gars comme vous sont de vraies encyclopédies!

Vive ce forum car c'est une vraie mine d'or! Vive vous et à bientôt dans les airs!

Bons vols!

Chuck_Owl
Nouvelle Recrue
Nouvelle Recrue
Messages : 73
Inscription : 14 juillet 2015

Re: mission7 du p51

#10

Message par Chuck_Owl » mar. mars 05, 2019 11:06 pm

Je te conseille de regarder ceci en premier:



Ensuite, voici un bref aperçu de ce qu'est le "trim" (compensateur en français si je ne m'abuse).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Compensat ... onautique)

Si tu regardes ce document https://www.mudspike.com/chucks-guides- ... ang-guide/ à la page 16, tu peux voir les contrôles de "trim" pour les ailerons, le palonnier (rudder) et l'élévateur.

Je te conseille de mapper les contrôles de rudder trim et de elevator trim au strict minimum à quelque chose d'accessible sur ton joystick.

À la page 23 tu peux voir clairement les "trim tabs", des mini-surfaces-de-contrôle installées sur les surfaces de contrôle principales (palonnier et élévateur). En tournant tes roulettes de trim, tu changes l'orientation de ces petites surfaces. Tu peux voir ça comme de l'ajustement de précision.

La raison pour laquelle le trim est important peut être résumée comme suit:

1) Quand un avion vole, il doit généralement être équilibré (on parle ici du principe de stabilité), c-a-d qu'il va maintenir son orientation sans que tu aies à bouger les surfaces de contrôle. Tu peux définir la stabilité un peu comme le comportement d'une bille: http://generation.elec.free.fr/ressourc ... ge1105.gif Un avion "instable" nécéssite de toujours avoir à forcer sur le manche pour garder l'avion dans la position désirée.

2) Un avion "non-trimé" a la conséquence d'être instable, donc dans la vraie vie c'est plutôt fatiguant de toujours avoir à forcer sur le manche pour garder l'attitude de l'avion désirée. C'est dans ces cas-là que tu utilises tes compensateurs pour ajuster tes surfaces de contrôle afin que l'avion ait l'attitude désirée sans que tu aies à toucher au manche.

3) Un avion non-trimé (instable) génère plus de traînée qu'un avion trimé (stable). C'est donc pour ça que tu es constamment en perte de vitesse même si tu as l'impression que tu fais ce qu'il faut avec tes surfaces de contrôle. Voir les forces qui s'appliquent sur un avion: https://aeronautique-ludique.webnode.fr ... tance1.jpg

La morale de cette histoire: mets toi en vol rectiligne pour maintenir ton altitude et essaie l'exercice suivant: utilises tes roulettes de "trim" d'élévateur et de palonnier pour garder l'avion à la même altitude jusqu'à ce que tu puisses complètement lâcher les contrôles. Si tu réussis à la faire, tire le manche pour maintenir un taux de montée constant d'environ 1500 ft/min (tu peux regarder le variomètre / indicateur de vitesse verticale) et refais le même exercice pour que tu puisses garder le même taux de montée tout en relâchant complètement les contrôles.

Topic author
Defcon1
Nouvelle Recrue
Nouvelle Recrue
Messages : 8
Inscription : 16 janvier 2019

Re: mission7 du p51

#11

Message par Defcon1 » jeu. mars 07, 2019 7:00 pm

merci pour tes précieux conseil quand j'aurais un moment je vais m'entrainer a le faire encore merci -:)
Répondre

Revenir à « DCS: P51-D Mustang »