Mirage F1E "Marché du Siècle"

Maquettes, images, meetings, aviation réelle

Topic author
PolluxDeltaSeven
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 3601
Inscription : 20 juillet 2004

Mirage F1E "Marché du Siècle"

#1

Message par PolluxDeltaSeven » lun. sept. 18, 2006 5:57 pm

Bonjour à tous!

Je fais appelle à la communauté afin d'obtenir le plus de renseignements possible sur une version du Mirage F1 qui n'a jamais été produite en série, le Mirage F1E, "E" pour Europe il me semble...
Je sais juste qu'il était équipé d'un réacteur M53, rien de plus.
Je trouve assez curieux que pratiquement aucune doc ne soit disponible sur ce démonstrateur Français, pourtant pas si vieux que ça...

J'aurais cependant besoin de plus d'informations sur ces performances, notamment ce qu'il offrait de plus par rapport au Mirage propulsé par ATAR, mais aussi sur son système d'arme, de navigation, sur les évolutions prévues etc ...

Quelques photos seraient les bienvenues également.


Avec un ami, nous cherchons à écrire un article sur cet appareil, mais vu la faible quantité d'informations, j'ai bien peur que ça ne voit jamais le jour.

Enfin, quoi qu'il en soit, merci d'avance à vous tous!
"laissez mes armées être les rochers et les arbres et les oiseaux dans le ciel"
-Charlemagne-
Image

Frenchie
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1779
Inscription : 30 septembre 2001

#2

Message par Frenchie » lun. sept. 18, 2006 6:18 pm

Et le F1EQ irakiens ? ils avaient quoi comme réacteur ?
Cette version Export (E) suivi d'une lettre par pays a longtemps fait baver notre Armée de l'Air.
Il y a eu les F1EJ en Jordanie mais moins performants que les EQ std 7.
Frenchie

Image

Driver Cleveland Titanium 460, Bois de parcours Cleveland Titanium 15°, Serie Cleveland - TA5 black - fer 3 à PW, Sand Wedge Cleveland -TA5 black- 56°, Casquette ... Cleveland :Jumpy:
Avatar de l’utilisateur

TOPOLO
Pilote Philanthrope
Pilote Philanthrope
Messages : 5049
Inscription : 18 novembre 2001

#3

Message par TOPOLO » lun. sept. 18, 2006 6:49 pm

Le F1-E du marché du siècle (il me semble E pour Electrique) fut le seul motorisé par un M-53 et il possédais en plus des commandes de vol éléctriques sur au moins un des axes (profondeur à priori), il n'a jamais recu de système d'arme et n'a aucun rapport avec les EQ-7 et consors dont le SNA faisait baver l'AA mais qui avec une cellule/moteur stritcment identique aux F1-C200
Image
LENOVO 2447MG3 (W530) / CPU: Intel(R) Core(TM) i7-3740QM CPU@2.70GHz / 16GB RAM
GPU : NVIDIA Quadro K2000M / Win 10e

bpao
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 2282
Inscription : 18 avril 2003

#4

Message par bpao » lun. sept. 18, 2006 7:07 pm

le F-1E M53.. le E c'est(d'apres la plus par des bouquins) pour Europe.

apres le chez d'assaut la différence C et E (le C est plutot optimisé Air Air, le E introduit des mode Air/sol avancé en plus, d'our les F-1EE, EAD, EQ .. et aussi CG)

a++

bpao
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 2282
Inscription : 18 avril 2003

#5

Message par bpao » lun. sept. 18, 2006 7:09 pm

apres pour les details entre les E, il faut voir les version de CyranoIV et surtout le SNA qui varie en gros d'un systéme type IIIE a un systéme type M2000

++

Peres
Mécano au sol
Mécano au sol
Messages : 499
Inscription : 13 août 2004

#6

Message par Peres » lun. sept. 18, 2006 7:14 pm

ce que je sais seulment , c'est que ce F1 etait proposé aux pays (belgique , pays-bas,norvage,danemark) comme concurent du F16 et cette version n'a rien a voir avec la version Irakienne.
Je crois que la belgique l'avait choisi mais suite a un changement de gouvernement ....le f16 a eu la signature

Topic author
PolluxDeltaSeven
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 3601
Inscription : 20 juillet 2004

#7

Message par PolluxDeltaSeven » lun. sept. 18, 2006 7:25 pm

Le F1-E du marché du siècle (il me semble E pour Electrique) fut le seul motorisé par un M-53 et il possédais en plus des commandes de vol éléctriques sur au moins un des axes (profondeur à priori), il n'a jamais recu de système d'arme et n'a aucun rapport avec les EQ-7 et consors dont le SNA faisait baver l'AA mais qui avec une cellule/moteur stritcment identique aux F1-C200


OK, donc il s'agissait juste d'une cellule d'essai pour le moteur. Mais j'immagine que dans l'offre aux pays Européens, il devait y avoir des détails pour un futur SNA, non?? Le deuxième démonstrateur, qui a été abandonné après la victoire du F-16, devait avoir un SNA multirôle.

Qu'est-ce qui était disponible à l'époque? Serait-il possible d'imaginer que le système d'arme du Mirage F1E-M53, tel qu'il était prévu, fut un précurseur de ce qui équiperait plus tard les Mirage F1EQ??
J'imagine que pour les évolutions futures, si elles avaient eut lieu, un nouveau radar et un nouvel ensemble d'autoprotection aurait été développés, comme pour le F-16 plus tard. Mais bon, ça, on ne le saura jamais. :sweatdrop
"laissez mes armées être les rochers et les arbres et les oiseaux dans le ciel"
-Charlemagne-
Image

gil
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1453
Inscription : 28 janvier 2002

#8

Message par gil » lun. sept. 18, 2006 8:40 pm

Qu'on me corrige si je me plante mais il me semble que cette version n'a jamais volé.

Le F-1 Irakien était la version la plus poussée du F-1 avec intégration de l'Exocet. Le bidon ventral de 2200L des F-1CT vient justement des études de cette version.

PS: en attendant qu'ils reçoivent leurs F-1, la France avait prété des Super Etendard à l'Irak qui les a utilisé contre des pétroliers pendant la guerre contre l'Iran.
Avatar de l’utilisateur

Talon Karde
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 4053
Inscription : 03 septembre 2001

#9

Message par Talon Karde » lun. sept. 18, 2006 8:40 pm

Les commandes de vol électriques n'étaient pas prêtes. Donc le E n'en avait pas. Mais Dassault était prêt à fournir un retrofit une fois les commandes au point.
Talon Karde
Du Talon de qualité, élevé au grain et en plein air, entièrement livré en kit.
Mauvais pilote sur DCS: F-14A/B :usflag:, DCS: F/A-18C :usflag:, DCS: Mirage 2000C :wub: et DCS: F-16C :taz:

-= In Ctrl + E + E + E we trust =-
Blog Takarde Gaming
Envie de tester Shadow de Blade? Tiens, un code de parrainage : ARNJB3VB
Avatar de l’utilisateur

Corktip 14
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 4194
Inscription : 16 août 2003

#10

Message par Corktip 14 » lun. sept. 18, 2006 9:04 pm

Dediou, ça m'aurait bien plu des F-1 belges!!
Image

Cartman
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 4471
Inscription : 09 mars 2002

#11

Message par Cartman » lun. sept. 18, 2006 9:07 pm

Le F-1 M53 a bien volé :)
Avatar de l’utilisateur

Milos
Légende volante
Légende volante
Messages : 18494
Inscription : 27 janvier 2004

#12

Message par Milos » lun. sept. 18, 2006 9:22 pm

PS: en attendant qu'ils reçoivent leurs F-1, la France avait prété des Super Etendard à l'Irak qui les a utilisé contre des pétroliers pendant la guerre contre l'Iran.

Exact. On leur en a prété cinq. Ils en ont rendu quatre, le dernier ayant été perdu en opérations (sans soins, va).

fanch
Mécano au sol
Mécano au sol
Messages : 564
Inscription : 02 octobre 2005

#13

Message par fanch » lun. sept. 18, 2006 9:54 pm

Bonjour,

je lis ce que j'ai dans un Modern Combat Aircraft sur les Mirages de Paul Jackson:

Centrale inertielle, visualisation tete haute, Cyrano IV-100 amélioré. Je ne sais pas ce que ca vaut...

c'est tout ce que j'ai sur l'equipement par contre y'a une page sur le M53 et les perf de l'avion avec.
Premier vol 22/12/74 (mach 1.35)
mach 2.05 le 25/12 !

Par rapport au F1C:
Plafond superieur de 4000 ft
taux de montée initial superieur de 12000 ft/min et (si j'ai bien compris la phrase)
superieur de 24000ft/min à 34000 ft.
+ 0.7g en "steady turn rate" à Mach 0.95.
et rayon d'action superieur de 105 km en hi-lo-hi avec 4 bombes de 454 kg

voilà c'est tout ce que j'ai dessus, si ca peut t'aider...

a+

Fanch

Dada4
Elève Pilote
Elève Pilote
Messages : 652
Inscription : 03 août 2001

#14

Message par Dada4 » lun. sept. 18, 2006 10:03 pm

En réponse au post de Corktip 14:


Et pourtant! ils avaient à 2 deux doigts d'en avoir!
Personne n'était prêt. L'événement n'aurait pas du avoir lieu (l'événement étant le fait du regroupement de ces 4 pays). A l'automne 1973, le gouvernement belge d'André Leburton était sur le point de signer un contrat achetant le Mirage F1 pour remplacer les F-104 de la Force Aérienne. Au dernier moment, on annula : le gouvernement Leburton venait de tomber et on ne pouvait inclure une telle décision dans les “affaires courantes”. A ce moment, les Français l'avaient emporté sans grandes difficultés. Il faut dire qu'il n'y avait guère de concurrence. Surtout : les Américains n'étaient pas présents. Ce fait est essentiel, bien sûr.



Source
Avatar de l’utilisateur

III/JG52-Freiherr V. Kaos
Pilote d'essais
Pilote d'essais
Messages : 8060
Inscription : 03 janvier 2002

#15

Message par III/JG52-Freiherr V. Kaos » lun. sept. 18, 2006 10:08 pm

Milos a écrit :Exact. On leur en a prété cinq. Ils en ont rendu quatre, le dernier ayant été perdu en opérations (sans soins, va).
Certaines sources disent même qu'il n'y en a que trois qui sont rentrés...
Mais comme c'est assez difficile d'avoir les n° de série des avions qui sont partie, difficile de vérifier.

Pollux, doit y avoir dans quelques temps un HS d'Avion en deux tome qui aura pour sujet le Mirage F-1.
En attendant, je vais esseyer de trouver un peu de doc là dessus.

PGC
Elève Pilote
Elève Pilote
Messages : 670
Inscription : 04 avril 2002

#16

Message par PGC » lun. sept. 18, 2006 10:08 pm

Je me souviens avoir lu (Fana, Air Fan ou autre ?!! :detective ) au sujet du F-1E que Dassault aurait proposé aux pays Européens une avionique de "compete" multirole, allant jusqu'au radar de suivi de terrain... :huh:

Les désignations semblent avoir été choisies comme suit :
- F.1EN Pays-Bas
- F.1EB Belgique
- F.1EV Norvège
- F.1ED (?) Danemark

Cellule aurait été récupéré après l'abandon du programme et utilisée sur un avions de série, un F-1EE ...
Malheureusement c'est un peu vieux dans ma mémoire et je ne retrouve plus la doc... J'espère ne pas propager des légendes et des erreurs...
Image

Dada4
Elève Pilote
Elève Pilote
Messages : 652
Inscription : 03 août 2001

#17

Message par Dada4 » lun. sept. 18, 2006 10:21 pm

III/JG52-Freiherr V. Kaos a écrit :Certaines sources disent même qu'il n'y en a que trois qui sont rentrés...
Mais comme c'est assez difficile d'avoir les n° de série des avions qui sont partie, difficile de vérifier.

Pollux, doit y avoir dans quelques temps un HS d'Avion en deux tome qui aura pour sujet le Mirage F-1.
En attendant, je vais esseyer de trouver un peu de doc là dessus.
Chouffe !!! (pour les SuE Rakis).
Avatar de l’utilisateur

III/JG52-Freiherr V. Kaos
Pilote d'essais
Pilote d'essais
Messages : 8060
Inscription : 03 janvier 2002

#18

Message par III/JG52-Freiherr V. Kaos » lun. sept. 18, 2006 10:34 pm

Merci!

Topic author
PolluxDeltaSeven
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 3601
Inscription : 20 juillet 2004

#19

Message par PolluxDeltaSeven » lun. sept. 18, 2006 10:37 pm

Les commandes de vol électriques n'étaient pas prêtes. Donc le E n'en avait pas. Mais Dassault était prêt à fournir un retrofit une fois les commandes au point.

Merci pour cette info Talon! ;)
Tu a d'autres anecdotes de ce style sur l'appareil??

En tout cas, merci à tous, PGC, Kaos, Fanch, Dada etc...!!
ça m'aide pas mal en effet ;)

J'essaierais de voir ce que je peux trouver de mon coté en me basant sur les infos que vous m'avez filé.

Donc, pour résumer ce que j'ai appris ce soir:
Le Mirage F1-M53 (j'utiliserais ce nom maintenant pour ne plus confondre avec le "E" export) qui était proposé pour le marché du siècle aurait du être équipé du réacteur M53 bien sur, avec toutes les évolutions que cela peut impliquer au cours de la vie de l'appareil. Il aurait eut également, à terme, des CDVE.
Le nouveau réacteur lui offrait, par rapport au Mirage F1C, des performances largement améliorées en haute altitude, une meilleurs maniabilité et un plus grand rayon d'action. Et tout ça avec la première version du M53...
J'imagine qu'on peut supposer sans trop de problèmes que sa capacité d'emport aurait été améliorée également, surtout avec l'arrivé des versions à plus forte poussé du M53...

Par contre, je ne pense pas que question vitesse il y aurait gagné grand chose. ça dépend plus de la cellule que du moteur il me semble. Ou en tout cas, le gain ne doit pas être énorme, si ce n'est dans la capacité d'accélération et peut-être de croisière supersonique.

Question systèmes, il aurait sans doute été équipé au départ d'une avionique basée sur celle du Mirage F1C-200, mais en plus évoluée, qu'il s'agisse du radar ou de la nav.
A terme toutefois, s'il avait emporté l'ensemble du marché du siècle, on peut supposer que Thomson et Dassault aurait développé une nouvelle suite avionique, une sorte de RDM/RDI pour MF1 quoi... Une version plus spécifiquement dédiée à l'air-sol aurait pu être également proposée, avec un radar de suivi de terrain?? Une sorte de Mirage 2000D avant l'heure?? Pourquoi pas...


Ce qui est interressant, c'est également de voir où cela aurait pu mener l'Armée de l'Air si 4 pays s'étaient dotés du Mirage F1E-M53...
En effet, l'abandon du programme ACF par l'Armée de l'Air eu lieu à quelques mois d'écart de l'issu du marché du siècle.
Si le Mirage F1-M53 avait gagné ce marché, l'Armée de l'Air aurait pu être tenté de s'équiper à terme de la version boostée (avec M53-P2, CDVE et nouveau SNA) du Mirage F1-M53 afin de profiter de l'effet de série...

Avec un chasseur léger de nouvelle génération en service 10 ans plus tôt, plus besoin de Mirage 2000. Par contre, quelques crédits auraient pu être dégagés pour l'achat de quelques Mirage 4000, voire pour un financement du programme par l'Etat Français (libéré de l'obligation de développer seul un chasseur léger, et étant donné les réductions de coût du Mirage F1-M53 par rapport au Mirage 2000, ce n'est pas impossible)... Le Mirage F1-M53 aurait pu être le chasseur d'assaut-intercepteur tactique principal tandis que le Mirage 4000 se serait occupé de la supériorité aérienne et des frappes stratégiques...
Bon, je sais, je fantasme... Mais j'y peux rien, j'suis amoureux du 4000!! :tongue:
"laissez mes armées être les rochers et les arbres et les oiseaux dans le ciel"
-Charlemagne-
Image

SpruceGoose
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 3492
Inscription : 31 octobre 2003

#20

Message par SpruceGoose » lun. sept. 18, 2006 10:40 pm

...obtenir le plus de renseignements possible sur une version du Mirage F1 qui n'a jamais été produite en série, le Mirage F1E, "E" pour Europe il me semble...
Je sais juste qu'il était équipé d'un réacteur M53, rien de plus...
Texte tiré de DASSAULT Mirage F1 by René Francillon / Aerofax Minigraph #17

...Initially it appeared that the Mirage F1 was in a strong position to win this lucrative order as the two main potential customers, Belgium and the Netherlands, had a share in its manufacture (the dutch german Fokker VFW company then held partial ownership of the belgian company SABCA which was producing some Mirage F1 components). However, delays in the selection of a new fighter by the four nations eventually compromised Dassault's lead as the newer aircraft being offered by other competitors promised to have better performance than the Atar 9K powered Mirage F1. In an attempt to improve its competitive position,, the french maufacturer thus was forced in 1973 to announce the development of a re-engined version of the Mirage F1, with the french government providing two-thirds of its development costs.

Retaining the wing and the tail surface of the standard Mirage F1 E (ED-EDA-EE-EH-EH200-EJ-EQ1/2/4/5), the new version was to have a longer fuselage (50ft 11.5in versus 49ft 26in) to accomodate additional avionics (notably a SAGEM Kearfott SNKN 2603 inertial navigation system) and was to be powered by a SNECMA M53 engine with maximum ratings of 12,345 lb th. dry and 18,740 lb th with afterburning. With an installed weight of 2,998 lb and an overall length of 15ft 11in, the M53 was 14% lighter and 18.5% shorter than the Atar 9K50 of the standard Mirage F1, thus necessitating some redesign of the rear fuselage as well as enlargement of the air intakes and ducts. Although its afterburning thrust was 18% greater than that of the Atar 9K50 turbojet, the M53 turbofan had a 55% lower specific fuel consumption rate at maximum thrust. As could be expected from the use of a superior powerplant, significant performance improvements were predicted; notably, the initial climb rate was projected to increase by 11,810 ft/min and the hi-lo-hi combat radius with four 1,000 lb bombs was calculated to be 75 miles longer.
In spite of the better performance promised by the M53-powered aircraft, the Armée de l'Air showed no interest in this version as it preferred to wait for the more potent (but eventually still-born) ACF. However as the Mirage F1E-M53 would have had a tough time finding favor with potentiel export customers without the backing (backing = support) of its home customer, consideration was briefly given to substituting 20 of these aircraft for the last french batch of Mirage F1Cs. In the end, while actively continuing to seek a contract from the 4 NATO nations, France planned to build only 3 Mirage F1E-M53's; 2 single-seat fighters and a two-seat combat trainer prototype, the Mirage F1D-M53.
The first and, as it turned out, only Mirage F1E-M53 prototype entered flight trials on december 22, 1974, when Guy Mitaux-Maurouard took it on its maiden flight at Istres. Unfortunately for Dassault,, the aircraft was by then embroiled in a controversy. Paul Stelhin- a former Chief of Staff of the Armée de l'Air who since his retirement had represented Hughes Aircraft and Northrop Corporation in Europe while serving as a member of the Assemblée Nationale, had widely circulated a letter dated october 7, 1974, in which he stated that in the case of the F104 replacement, the american proposition was the only one to have merit and was the one he had advocated for years.
The "american proposition" to which Gen. Stelhin referred in his notorious letter was the anticipated winner of the LWF (Lightweight Fighter) competition which was then pitting the Northrop YF17 against the General Dynamics YF16. As is now well known, on january 13, 1975, the YF16 was declared the winner of the competition and 15 F16 full-scale engineering and development aircraft were ordered. Not quite five months later, on june 7, the four NATO countries (Belgium, Denmark, the Netherlands, and Norway) jointly announced their selection of the F16A to replace their F5A's, F100D's, and F104G's. Dassault had lost the "Deal of the Century" and its M53 powered Mirage F1 faded into oblivion.
Although bitterly criticized in the non-specialized french press, the decision against the M53 powered Mirage F1 was obviously understood by the leadership of the Armée de l'Air which had already rejected this aircraft, subsequeltly, to obtain a fighter in the F16 class, it had cancelled the proposed ACF and ordered the Mirage 2000. The latter entered french squadron service in july 1984, with Escadron de Chasse 2/2 Cigognes, five and a half years after the Belgian Air Force had accepted the first NATO's F16A's...

***

ironclaude
As du Manche
As du Manche
Messages : 12326
Inscription : 18 mai 2006

#21

Message par ironclaude » lun. sept. 18, 2006 10:40 pm

Bonjour,

Il y a eu un unique Mirage F1 - M53, conçu à l'origine comme banc d'essai du M53 qui était à l'époque (1975) prévu pour motoriser l'ACF, dérivé du bimoteur Mirage G8, qui devait être le futur avion de l'Armée de l'Air et l'équivalent Français des F 14 et F 15 qui entraient en service à ce moment.

Et puis les USA ont lancé le programme du "lightweight fighter" avec les YF 16 et YF 17, qui ont pris tout le monde par surprise. A l'origine simple démonstrateurs, ce qui explique les nombreuses innovations qu'ils comportaient... ces avions ont vite "ringardisé" les avions existants et le vainqueur du concours, le F 16, a rapidement été transformé en programme à part entière.

En effet les Américains, qui n'avaient alors que des programmes d'avions lourds et chers: Phantom, F 111, F 14, F 15... sortaient ainsi du chapeau un avion "export" sexy et pas cher qui allait leur permettre de reconquérir les marchés des petites et moyennes Air Forces, qu'ils avaient laissé de côté les années précédentes pendant la guerre du Vietnam, laissant du coup le champ libre entre autres au Mirage pour lequel ce fut l'Age d'Or...

Pour faire face au nouveau venu, soutenu par une pression diplomatique Américaine comparable à celle que nous avons vue en action récemment pour le F-35... le banc d'essai M 53 qui était en construction fut alors présenté en catastrophe comme le démonstrateur d'un Mirage de nouvelle génération plus performant que les Mirage III et F1 motorisés Atar.

A noter qu'à l'époque du "Marché du Siècle" (concernant les 4 pays Européens qui avaient décidé de choisir en commun leur prochain chasseur), et en particulier lors de leur confrontation au Bourget en 1975, ni le YF 16 ni le F1 M53 n'avaient l'ombre d'un soupçon de début du commencement de l'ébauche d'un système d'arme... Monsieur Dassault avait d'ailleurs proposé d'organiser un affrontement entre les deux "à la cinémitrailleuse" !

Le F 16 définitif et plutôt sommairement équipé au début sortit plutôt vers 1980...

Après la perte du marché, le F1 M53 repris son boulot de banc d'essai, puis le programme ACF fut abandonné car devenu trop cher après le début de "la crise" (la première) et remplacé par le programme Mirage 2000, mono-M53 moins cher pour les Finances et espéré plus exportable.

Voili, voilou. Le F1 M53 a donc été le héros malheureux d'un film dont le Pentagone tourne un remake tous les 20 ans environ, il n'y a que le Jeune Premier qui change: le F-104, le F-16, le F-35, mais c'est toujours lui qui repart à la fin avec la belle Hollandaise / Norvégienne / Belge, et le candidat Français, reste le cow-boy solitaire, éloigné de sa résidence secondaire.

(sanglot)

:exit:

Claude
Avatar de l’utilisateur

fredem
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 2862
Inscription : 01 février 2005

#22

Message par fredem » lun. sept. 18, 2006 10:45 pm

Pour les SUE Irakiens, les numéros de série sont connus 65, 66, 67, 68 et 69, et il en est bien rentré 4. Je retrouve le numéro du manquant et je le poste un peu plus tard.

De toute façon les Iraniens étant tellement obnubilés par le tapage médiatique fait autour des tirs réussis d'exocet que les pilotes de F-14 ont revendiqué 2 SUE et les équipages de Phantom au moins autant...

Ensuite, les causes réelles de l'avion perdus sont floues. Mais à priori, il aurait été perdu par accident au cours d'un lâcher qui se serait mal passé. L'avion aurait été crashé et le pilote tué. Mais là... rien n'est vraiment sûr.

Dada4
Elève Pilote
Elève Pilote
Messages : 652
Inscription : 03 août 2001

#23

Message par Dada4 » lun. sept. 18, 2006 10:49 pm

En réponse à PD7:

Arff!!! je pense qu'a cette date c'était de l'ACT 92! qu'ilétait question. non?

Topic author
PolluxDeltaSeven
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 3601
Inscription : 20 juillet 2004

#24

Message par PolluxDeltaSeven » lun. sept. 18, 2006 11:29 pm

Merci IronClaude et SpruceGoose pour vos réponses trés ... fournies!! :Jumpy:

@Dada4:

Qu'est-ce que l'ACT-92?? Si c'est un des projets étudié dans les années 1970 avant le Mirage 4000, alors en effet tu a raison sur les dates. Mais je voyais ça étalé dans le temps. Comme ceci: (attention, ceci est 100% inventé ;) )

-Juin 1975: Le Mirage F1 remporte le "Marché du Siècle" (mettons que le programme LWF prenne du retard aux USA par exemple)

-Décembre 1975: Annulation de l'ACF (véridique)

-Mars 1976: l'Elysée choisi de se doter du Mirage F1-M53 dans sa version définitive (CDVE de série, M53-5 au lieu du M53-2 etc...). Le Président accepte également de partagé avec Dassault le développement d'un nouvel appareil de combat biréacteur, le Mirage 4000 (Coût de la participation au Mirage F1-M53 + Mirage 4000 étant équivalent à ce qu'aurait coûter le programme Mirage 2000 seul)

-Juillet 1977: Premières livraisons de Mirage F1EB et F1EN biplaces à un standard intérimaire. Dassault offrira la remise à niveau des CDVE et du radar multirôle dès que leur développement sera complet.

-Septembre 1977: L'Armée de l'Air souhaite se doter d'une version multirôle du Mirage 4000, mais le gouvernement ne prévoit toujours aucun achat en série, bien que sa participation au programme ne soit pas encore compromise et que 5 appareils de développement/pré-série soient autorisés.

-Février 1978: Un compromis est trouvé: l'Etat financera l'achat de deux escadrons de Mirage 4000 pour la DA. Cela devrait faciliter les commandes export et permettre à terme la dotation d'autres escadrons pour remplacer le Mirage IV.

-Août 1978: première livraison d'un Mirage F1EF (nom de la version Française), un an après les premières livraisons belges.

-Mars 1979: premier vol du Mirage 4000. Le premier vol pour essai du système d'arme est prévu l'année suivante. D'ici là, deux autres Mirage 4000 auront volés

-Juin 1979: L'Irak devient le premier client export du Mirage 4000

-1984: Les premiers Mirage 4000 de série sont livrés à l'Armée de l'Air...


Voila!! Qu'est-ce que vous en pensez?? Bon, je sais, ça ne se fait pas de faire du HS même sur les topic qu'on a lancé, mais après tout, je pense sincérement que cela aurait pu se passé si le F-16 avait perdu le "Marché du Siècle".
Après l'abandon de l'ACF, il aurait fallu lui trouver un successeur. Pourquoi alors développer un Mirage 2000 alors que pour bien moins cher on peut avoir un Mirage F1 sur-boosté avec un potentiel d'évolution toujours acceptable (structure composite, réacteurs, radar, armement, etc...)
Et à partir de là, avec les crédit ainsi dégagé, l'Armée de l'Air n'aurait rien eu à perdre à participer comme partenaire au programme Mirage 4000...

Je précise que tout ce que j'ai écris plus haut reste collé à la réalité autant que possible. A une époque, il fut réellement envisagé de financer les 5 appareils de présérie et un ou deux escadrons expérimentaux, afin de convaincre l'Irak, notamment, d'acheter la version de série (et ici encore, les dates correspondent). Quand au développement du Mirage 4000 et sa mise en service, on peut imaginé qu'il se serait passé à peu près comme celui du Mirage 2000, avec un décalage d'un peu plus d'un an sur le callendrier.
"laissez mes armées être les rochers et les arbres et les oiseaux dans le ciel"
-Charlemagne-
Image
Avatar de l’utilisateur

Talon Karde
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 4053
Inscription : 03 septembre 2001

#25

Message par Talon Karde » mar. sept. 19, 2006 12:00 am

[quote="PolluxDeltaSeven"]Merci pour cette info Talon! ]

Je n'en sais pas plus que toi, hélàs :sad: A part le fait qu'il était remotorisé et que vraissemblablement l'avionique avait subi un rafraichissement (me souviens plus du radar qui devait l'équiper).

Evidemment le coup des commandes de vol reste à valider avec une info officielle qui va bien :yes:
Talon Karde
Du Talon de qualité, élevé au grain et en plein air, entièrement livré en kit.
Mauvais pilote sur DCS: F-14A/B :usflag:, DCS: F/A-18C :usflag:, DCS: Mirage 2000C :wub: et DCS: F-16C :taz:

-= In Ctrl + E + E + E we trust =-
Blog Takarde Gaming
Envie de tester Shadow de Blade? Tiens, un code de parrainage : ARNJB3VB
Répondre

Revenir à « Aviation passion »