Philosophie DCS, Appareils pilotables & Définitions

Salle centrale dédiée à DCS World et ses modules -Questions, addon et support
Avatar de l’utilisateur

Topic author
Azrayen
Moderateur
Moderateur
Messages : 16362
Inscription : décembre 2004
Localisation : Forteresse de Lug
Contact :

Philosophie DCS, Appareils pilotables & Définitions

Message #1 par Azrayen » 08 mai 2014, 00:57

Bonjour,

Ce topic récapitule certaines infos "de base" concernant le simulateur DCS :
  • Post #1 (présent post) : la philosophie de DCS, selon son producteur + lien vers la review de Ghost (C6)
  • Post #2 : un tableau résumant les appareils pilotables et leurs caractéristiques
  • Post #3 : la traduction des définitions des termes "techniques" de DCS s'agissant de degrés de modélisation (modèles de vol, modèles de système)
  • Post #4 : le fonctionnement des activations dans DCS

Bonne lecture !

= = = = = = = = = = = = = = =

Les évolutions des simus ED ne sont pas toujours faciles à suivre, surtout si on s'éloigne un peu de l'actualité pendant une certaine période.

Wags, le producteur de DCS, a ouvert fin 2012 un topic What is DCS? sur les forums ED.
Sauf erreur de ma part, il n'avait jusqu'ici pas été traduit en français, alors qu'il peut répondre à nombre de questions "de base". Corrigeons cela :

Qu'est-ce que DCS ? (par Wags - ED)

DCS signifie "Digital Combat Simulator"
[NdT : Simulateur numérique de combat]. DCS est un moteur de simulation d'un monde permettant à l'utilisateur d'opérer ou de diriger un nombre croissant d'aéronefs de combat ou civils, des véhicules terrestres et des navires, issus de différentes époques historiques, dans différents lieux géographiques et relevant de différents niveaux de fidélité [ou modélisation].
Il s'agit donc d'un véritable simulateur "bac à sable"
[NdT : dont on peut faire ce que l'on veut]. La série DCS a débuté avec le Ka-50 et le A-10C, mais a récemment grandi pour inclure également le P-51D Mustang ainsi que, via Combined Arms, une composante de contrôle direct et/ou commandement tactique des unités militaires terrestres. De futurs produits sont en développement dans la série DCS de The Fighter Collection et Eagle Dynamics, et incluront des produits développés par des partenaires tiers comme l'UH-1H "Huey", le MiG- 21bis "Fishbed", le T- 2 "Buckeye", le "Hawk" de BAe, ou encore le Mi-8MTV2 "Hip".

Le "système d'exploitation" de cette simulation globale est appelé DCS World, et est un logiciel gratuit qui comprend un Su- 25T
[NdT : et un TF-51D, cf PS] permettant aux joueurs de voler en accès libre. Tous les produits DCS se "branchent" sur DCS World en tant que modules uniques au sein de la même installation logicielle. Les produits DCS ne seront pas limités aux avions, mais comprendront des cartes, des missions, des campagnes, des objets d'environnement, des armes, des véhicules et des navires. Nous espérons même nous pencher sur une composante de simulation ferroviaire dans le futur !

Les produits de partenaires extérieurs à DCS sont supportés par ED, et il existe déjà plusieurs équipes qualifiées de tierces parties occupées à la création de nouveaux avions qui se brancheront sur DCS World. Pour ces produits tiers, nous laissons le soin au développeur de décider du degré de fidélité des systèmes, mais nous exigeons le maintien de certaines « normes DCS » tels que des modèles
[3D] détaillés et précis, ou encore des cockpits compatibles 6-DOF.

Nous développons également des titres "DCS Flaming Cliffs" en temps que modules pour DCS. Ces appareils comprennent des modèles
[3D] très détaillés, des cockpits 6-DOF, et des modèles de vol avancés. En revanche, ils ont le même niveau de modélisation de l'avionique et des fonctionnalités "dans" l'habitacle que notre série Lock On (leur une courbe d'apprentissage est donc moins complexe / pentue). Les modules d'avions DCS Flaming Cliffs à venir comprennent le A-10A, le Su-25, le F-15C, et le Su-27.

NB : Entre fin 2012 (écriture du texte original par Wags) et mi 2014 (présente traduction), les choses ont bien sûr avancé : Les A-10A et Su-25 "DCS Flaming Cliffs"/"for DCS World" sont sortis, le F-15C "DCS Flaming Cliffs"/"for DCS World" est en bêta depuis la version 1.2.8 de DCS World, Belsimtek a sorti ses UH-1H "Huey" et Mi-8MTV2 "Hip" tandis que le MiG- 21bis "Fishbed" de Leatherneck Simulation ne devrait plus tarder. Enfin, ED a ajouté en 1.2.8 un second appareil gratuit à DCS World : le TF-51D, version civile/désarmée du chasseur P-51D "Mustang".


Revue de DCS (par Ghostrider - C6)

Ghostrider a publié le 3 janvier 2015 une revue de DCS World. C'est à lire sur le site Check Six ! ==> ici.


++
Az'
Image Image

Image
Avatar de l’utilisateur

Psycho
Pilote Philanthrope
Pilote Philanthrope
Messages : 3771
Inscription : décembre 2003
Localisation : Marseille
Contact :

Re: Philosophie DCS, Appareils pilotables & Définitions

Message #2 par Psycho » 03 nov. 2014, 22:47

Liste des appareils pilotables, niveaux de modélisation des systèmes, des cockpits et des modèles de vol :

Mise à jour = janvier 2016

clic pour agrandir
Image
Image
i5 7600k@4.6Ghz / Asus Z270G / GTX 1080 Strix / 16Go DDR4 Gskill / SSD samsung 850PRO 1To / Asus 27' / HOTAS TM Warthog / Track-Ir 4 / Oculus Cv1
Avatar de l’utilisateur

Topic author
Azrayen
Moderateur
Moderateur
Messages : 16362
Inscription : décembre 2004
Localisation : Forteresse de Lug
Contact :

Re: Philosophie DCS, Appareils pilotables & Définitions

Message #3 par Azrayen » 03 nov. 2014, 22:48

Définitions DCS :

Le 9 avril 2014, Wags (producteur de DCS), a clarifié les définitions des termes utilisés pour la modélisation de DCS (source).
Ces définitions doivent être inclues dans le descriptif de chacun des modules/produits. Ceci devrait permettre à tous d'y voir un peu plus clair :)

Traduction [et notes/commentaires] :

Modélisation de la dynamique du vol (modèles de vols) :

Standard Flight Model (SFM). Modèle de Vol Standard (ou Simplifié)
Cette définition n'a pas changé, il s'agit d'un modèle de vol fonctionnant plutôt à partir de données fixes et de quelques scripts [comportements pré-définis, ex. décrochage, cobra].
Les SFM étaient utilisés dans la série Lock On, et le sont encore dans Flaming Cliffs 3 pour le Su-33 et le MiG-29. Il est néanmoins prévu de mettre à jour ces deux derniers appareils à une date ultérieure.
[ajout Az] les SFM ont aussi pour caractéristique que les forces s'appliquant à un avion le font en un seul point "central". Ainsi si vous ajoutez du poids, vous ne pouvez pas en ajouter sous une aile par exemple ; ainsi, avec un emport dissymétrique, on ne ressent aucune différence. Les SFM donnent des résultats corrects en matière de performance dans l'enveloppe de vol, mais ne savent pas gérer les comportements aux limites (décrochage...) sans script "artificiel".


Advanced Flight Model (AFM) and AFM+. Modèle de Vol Avancé / Modèle de Vol Avancé +
Un AFM utilise des calculs et de multiples points d'application des forces répartis sur différentes parties pertinentes de la cellule de l'appareil (ailes, gouvernes, fuselage...). Ceci permet de bien simuler les comportements de l'appareil aux limites de l'enveloppe de vol, et évite le recours aux comportements scriptés (comme utilisés dans les SFM). Ce système implémente également, partiellement, les systèmes d'assistance au pilotage de l'avion.
L'AFM est utilisé par le Su-25T.
Il existe une autre supplémentaire de l'AFM, que nous appelons AFM+. Un AFM+ est basiquement la même chose qu'un AFM, auquel nous avons ajouté une modélisation (limitée/simplifiée) des des systèmes hydrauliques et de carburant.
Exemple d'avions AFM+ : Le Su-25 et le A-10A.


Professional Flight Model (PFM). Modèle de Vol Professionnel
Le PFM représente la nouvelle génération de modèle de vol, au delà des AFM / AFM+, et est basé sur :
  • L'utilisation d'un éventail plus important de méthodes d'essai de soufflerie "CFD" [Computational fluid dynamics - Mécanique des fluides numérique], pour le calcul des paramètres aérodynamiques.
  • Un niveau de détails de construction des avions plus élevé pour les calculs des forces. Par exemple : notre modèle de train d'atterrissage comprend la cinématique individuelle de rétractation et d'extension et utilise pour calculer son mouvement les forces réelles des servocommandes... etc. Dans de tels cas, nous utilisons les dimensions, bras de leviers... etc. réels. Ceci inclut également la simulation réaliste du flux d'air le long de la cellule en raison du souffle de l'hélice ou du rotor d'hélicoptère.
  • Une simulation réaliste des commandes de vol, incluant les systèmes type CAS [permettant de rendre le pilotage plus stable et/ou plus incisif] et les systèmes/modes de pilotage automatique.
  • Une simulation réaliste des systèmes hydraulique, de carburant, électrique, moteurs et autres systèmes susceptibles d'influencer les caractéristiques de vol.
  • Un accès sans précédent aux liasses de données de test.
Ceci est enfin combiné avec une prise en compte bien plus détaillée et précise qu'auparavant des forces physiques s'exerçant sur le fuselage et la voilure (ailes, gouvernes) de l'appareil.

Exemples d'appareils DCS disposant d'un PFM : A-10C, Ka-50, P-51D/TF-51D, Fw190-D9, ainsi que les UH-1H et Mi-8MTV2 de Belsimtek.
Des PFM sont également en développement pour le F-15C (sorti dans DCS 1.2.8), et le Su-27 (sorti dans DCS 1.2.11).


External Flight Model (EFM). Modèle de Vol Externe/Tierce Partie
Les EFM sont utilisés par nos développeurs partenaires. Un EFM doit utiliser (obligatoirement) une partie du PFM, à savoir la physique des objets rigides et le modèle de [contact/collision]. Le "reste" du modèle, notamment le choix des forces et moments qui doivent s'appliquer sur ces objets rigides, par aérodynamisme ou toute autre source à l'exception des forces de [contact/collision], est décidé par le développeur tiers.


Modélisation des systèmes (et avionique) :

Standard Systems Modeling (SSM). Modélisation Standard des Systèmes

Un module DCS dit SSM inclue uniquement les systèmes les plus essentiels du cockpit et de l'avionique, et permet d’interagir avec le cockpit seulement via le clavier et les périphériques type joystick / HOTAS [NdT : donc pas de cockpit cliquable].

Le SSM est utilisé par le Su-25T et tous les avions Flaming Cliffs 3 : A-10A, Su-25, F-15C, Su-27, Su-33 et MiG-29.

Advanced Systems Modeling (ASM). Modélisation Avancée des Systèmes

Un appareil dit ASM signifie que nous sommes allés bien plus en profondeur pour modéliser la complexité des différents systèmes du cockpit et de l'avionique, en faisant en sorte que presque tous les boutons, interrupteurs, cadrans... etc. soient fonctionnels. Un élément clé d'un cockpit ASM est la capacité d'interagir avec à la souris.

L'ASM est utilisé par le A-10C, le Ka-50, les P-51D/TF-51D, le UH-1H et le Mi-8MTV2.

- - - - - - -
++
Az'

PS : Si vous lisez l'anglais (ou comprenez le russe) il existe aussi une vidéo très sympa dans laquelle Yo-yo, un des principaux ingé/développeurs chez ED, explique l'évolution de la modélisation de l'aérodynamisme, des systèmes de commandes de vol, hydrauliques, électriques... etc. : c'est ici.
Image Image

Image
Avatar de l’utilisateur

Psycho
Pilote Philanthrope
Pilote Philanthrope
Messages : 3771
Inscription : décembre 2003
Localisation : Marseille
Contact :

Re: Philosophie DCS, Appareils pilotables & Définitions

Message #4 par Psycho » 05 avr. 2015, 19:39

Fonctionnement des activations dans DCS :

- 10 activations au départ => reste 9 après votre première installation
- Une simple réinstallation ne consomme pas d'activation
- Un changement matériel important consomme une activation (voir barème de points en fin de post*)
- 10 désactivations sont utilisables sur le même principe
- Si vous désactivez un module avant un changement de machine, sa réinstallation ne consomme pas d'activation.
- Une génération automatique d'activations existe :

galevsky a écrit :une fois les 10 activations originelles utilisées, il en régénère une nouvelle.....sans rien faire..... puis une autre si besoin etc... et de façon illimitée, mais avec une période d'attente de 30 jours entre chaque nouvelle génération. Il y a également un nombre de désactivations limite, et même principe, si tu atteins cette limite, il te génèrera une nouvelle clé d'activation tous les 30 jours.

*[tab=30]Une nouvelle activation est demandée lorsque le décompte des modifications dépasse 12 points :
[tab=30]- ID processeur : 13 pts
[tab=30]- PID Windows : 3 pts
[tab=30]- Nom de l'ordinateur : 3 pts
[tab=30]- N° de série du disque dur : 3 pts
[tab=30]- Adresse MAC : 6 pts
[tab=30]- Quantité de mémoire vive : 6 pts
[tab=30]Ce barème date de Black Shark 1 (2009) je ne sais pas si il est toujours d'actualité.
Image
i5 7600k@4.6Ghz / Asus Z270G / GTX 1080 Strix / 16Go DDR4 Gskill / SSD samsung 850PRO 1To / Asus 27' / HOTAS TM Warthog / Track-Ir 4 / Oculus Cv1
Avatar de l’utilisateur

Topic author
Azrayen
Moderateur
Moderateur
Messages : 16362
Inscription : décembre 2004
Localisation : Forteresse de Lug
Contact :

Re: Philosophie DCS, Appareils pilotables & Définitions

Message #5 par Azrayen » 09 janv. 2016, 04:11

Mise à jour du tableau (post 2) :)
Image Image

Image

Revenir vers « DCS-World - Salle principale »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité