DCS: Mariana Islands Map version WWII

Salle dédiée aux avions WWII de DCS World
Avatar de l’utilisateur

Barda
Webmaster
Webmaster
Messages : 3886
Inscription : 21 mars 2003

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#26

Message par Barda » lun. janv. 27, 2020 1:44 pm

D un autre côté, l historique sur une map ww2 Mariannes....
Même si le Corsair avait participé...
Vu qu il n y a rien d autre sur DCS pour la zone et la période
C est un peu mort
Donc comme d hab à part se balader au dessus
Image
Avatar de l’utilisateur

Poliakov
Chef de patrouille
Chef de patrouille
Messages : 4821
Inscription : 12 août 2008

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#27

Message par Poliakov » lun. janv. 27, 2020 2:35 pm

Barda a écrit :
lun. janv. 27, 2020 1:44 pm
D un autre côté, l historique sur une map ww2 Mariannes....
Même si le Corsair avait participé...
Vu qu il n y a rien d autre sur DCS pour la zone et la période
C est un peu mort
Donc comme d hab à part se balader au dessus
Totalement... si déjà à la fin de l'année on a la possibilité d'avoir un front européen avec toutes les featurs promise c'est déjà beau (modèle de dégât, météo, map, P-47/Mosquito, IA, asset pack.....), on verra en 2030 pour la guerre du Pacifique :emlaugh:
Avatar de l’utilisateur

_Yankee_
Mécano au sol
Mécano au sol
Messages : 449
Inscription : 01 avril 2016

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#28

Message par _Yankee_ » lun. janv. 27, 2020 6:27 pm

Poliakov a écrit :
lun. janv. 27, 2020 2:35 pm
Barda a écrit :
lun. janv. 27, 2020 1:44 pm
D un autre côté, l historique sur une map ww2 Mariannes....
Même si le Corsair avait participé...
Vu qu il n y a rien d autre sur DCS pour la zone et la période
C est un peu mort
Donc comme d hab à part se balader au dessus
on verra en 2030 pour la guerre du Pacifique :emlaugh:
Je vois qu'il y a de l'optimisme par ici :emlaugh:
Avatar de l’utilisateur

Barda
Webmaster
Webmaster
Messages : 3886
Inscription : 21 mars 2003

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#29

Message par Barda » lun. janv. 27, 2020 6:38 pm

L optimisme C est bien
La gestion de la carte Normandie par dcs m'a rendu réaliste
Il y a des Trucs qui peuvent rester en travers de la gorge
Image
Avatar de l’utilisateur

Belly
Mécano au sol
Mécano au sol
Messages : 411
Inscription : 15 octobre 2004

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#30

Message par Belly » lun. janv. 27, 2020 6:40 pm

Salut,

Alors voici un peu d'optimisme ... :blushing:

Je déplore aussi l’arrivée de cette carte Mariannes ww2, vu qu’il n’y a rien avec :crying:
DCS demande plus de contenu c’est clair, cependant je trouve réducteur cette comparaison entre la future carte Mariannes et la Normandie actuelle.

- La carte Normandie a été un peu améliorée
Nous avons:
- Le Spitfire, le Fw190A8, (+ le B17 en AI)
- Quelques objets
- Une dizaine de véhicules par coalition (plus du côté Allemand)
- Quelques pièces de DCA (1 coté Allié et 4 ou 5 côté Allemand)
- 3 navires Alliés

Et surtout ; pour les appareils joueurs; de superbes machines très spécifiques qui demandent à être maitrisées :emlaugh: (je suis peut être une quiche mais je ne peux pas changer de type d'appareil comme ça sur une soirée, j’ai besoin d’un minimum d’entrainement avant de partir sur une mission)
Sans oublier un éditeur de missions qui offre beaucoup de possibilités :yes:

Pour ma part, aujourd’hui, je m’amuse vraiment bien sur DCS (ww2) et je ne fais pas que de me balader.
Au début, je pensais aussi que les limitations étaient trop importantes, mais j’ai changé d’avis.

Belly
Dernière modification par Belly le lun. janv. 27, 2020 8:02 pm, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur

Poliakov
Chef de patrouille
Chef de patrouille
Messages : 4821
Inscription : 12 août 2008

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#31

Message par Poliakov » lun. janv. 27, 2020 6:48 pm

Barda a écrit :
lun. janv. 27, 2020 6:38 pm
L optimisme C est bien
La gestion de la carte Normandie par dcs m'a rendu réaliste
Il y a des Trucs qui peuvent rester en travers de la gorge
La map No étant le fruit de Ugry donc un tiers j'attends de voir le boulot de ED cette fois sur la map "falaise de douvre"

Perso je me remettrais avec plaisir à la WW2 dans DCS quant on auras le modèle de dégât, la nouvelle map et la MAJ de l'asset pack et aussi le module P-47/Mosquito, pour ça je garde espoir pour 2020.
Les Mariannes WW2, ouais je m'en fou totalement pourtant je suis un fan absolu du conflit dans le Pacifique mais comme dit plus haut on a tellement rien autours que c'est inutile. :emlaugh:
Avatar de l’utilisateur

jojo
Dieu vivant
Dieu vivant
Messages : 22508
Inscription : 22 octobre 2002

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#32

Message par jojo » mar. janv. 28, 2020 6:32 am

Poliakov a écrit :
lun. janv. 27, 2020 6:48 pm
Barda a écrit :
lun. janv. 27, 2020 6:38 pm
L optimisme C est bien
La gestion de la carte Normandie par dcs m'a rendu réaliste
Il y a des Trucs qui peuvent rester en travers de la gorge
La map No étant le fruit de Ugry donc un tiers j'attends de voir le boulot de ED cette fois sur la map "falaise de douvre"

Perso je me remettrais avec plaisir à la WW2 dans DCS quant on auras le modèle de dégât, la nouvelle map et la MAJ de l'asset pack et aussi le module P-47/Mosquito, pour ça je garde espoir pour 2020.
Les Mariannes WW2, ouais je m'en fou totalement pourtant je suis un fan absolu du conflit dans le Pacifique mais comme dit plus haut on a tellement rien autours que c'est inutile. :emlaugh:
Et après la carte Douvre, ils feront une carte Dunkerque ? :jerry:

:exit:
Config: MSI Z270 GAMING M5/ I7 7700K + Water Cooling/ SSD Samsung 850 EVO 500Go/
DDR4 G.Skill 2x16Go 2400Mhz/ MSI GTX 1080 TI Gaming X 11Go/ Alim 700W/
écran Asus ROG Swift PG248Q G-Sync/ Saitek X55/ MFG Crosswind/ Oculus Rift S

Photo aéro: Nikon D7000/ D500 + Sigma 150-600 F5-6.3
ma galerie: cliquez FLICKR / WARBIRDS
Image
Avatar de l’utilisateur

*Aquila*
Rédacteur
Rédacteur
Messages : 8455
Inscription : 22 février 2004

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#33

Message par *Aquila* » mar. janv. 28, 2020 9:12 am

D’abord Calais puis Gravelines :exit:
Avatar de l’utilisateur

Poliakov
Chef de patrouille
Chef de patrouille
Messages : 4821
Inscription : 12 août 2008

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#34

Message par Poliakov » mar. janv. 28, 2020 9:39 am

jojo a écrit :
mar. janv. 28, 2020 6:32 am
Poliakov a écrit :
lun. janv. 27, 2020 6:48 pm
Barda a écrit :
lun. janv. 27, 2020 6:38 pm
L optimisme C est bien
La gestion de la carte Normandie par dcs m'a rendu réaliste
Il y a des Trucs qui peuvent rester en travers de la gorge
La map No étant le fruit de Ugry donc un tiers j'attends de voir le boulot de ED cette fois sur la map "falaise de douvre"

Perso je me remettrais avec plaisir à la WW2 dans DCS quant on auras le modèle de dégât, la nouvelle map et la MAJ de l'asset pack et aussi le module P-47/Mosquito, pour ça je garde espoir pour 2020.
Les Mariannes WW2, ouais je m'en fou totalement pourtant je suis un fan absolu du conflit dans le Pacifique mais comme dit plus haut on a tellement rien autours que c'est inutile. :emlaugh:
Et après la carte Douvre, ils feront une carte Dunkerque ? :jerry:

:exit:
Étant donné que la map s'étend de Abbeville jusqu'au Pays-Bas .... normalement tu auras Dunkerque. Cependant si c'est à la bataille de Dunkerque que tu pense, elle n'a absolument aucun intérêt à cet heure, c'est plus pour les combats 44/45 que cette map est intéressante.
Avatar de l’utilisateur

jojo
Dieu vivant
Dieu vivant
Messages : 22508
Inscription : 22 octobre 2002

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#35

Message par jojo » mar. janv. 28, 2020 10:11 am

C'était une blague sur la taille des cartes DCS WW2...
Config: MSI Z270 GAMING M5/ I7 7700K + Water Cooling/ SSD Samsung 850 EVO 500Go/
DDR4 G.Skill 2x16Go 2400Mhz/ MSI GTX 1080 TI Gaming X 11Go/ Alim 700W/
écran Asus ROG Swift PG248Q G-Sync/ Saitek X55/ MFG Crosswind/ Oculus Rift S

Photo aéro: Nikon D7000/ D500 + Sigma 150-600 F5-6.3
ma galerie: cliquez FLICKR / WARBIRDS
Image
Avatar de l’utilisateur

*Aquila*
Rédacteur
Rédacteur
Messages : 8455
Inscription : 22 février 2004

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#36

Message par *Aquila* » mar. janv. 28, 2020 10:45 am

Mais y'aura Gravelines ?
Avatar de l’utilisateur

LOLOF1
Pilote d'essais
Pilote d'essais
Messages : 6490
Inscription : 17 janvier 2006

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#37

Message par LOLOF1 » mar. janv. 28, 2020 2:27 pm

Poliakov a écrit :
lun. janv. 27, 2020 6:48 pm
Barda a écrit :
lun. janv. 27, 2020 6:38 pm
L optimisme C est bien
La gestion de la carte Normandie par dcs m'a rendu réaliste
Il y a des Trucs qui peuvent rester en travers de la gorge
La map No étant le fruit de Ugry donc un tiers j'attends de voir le boulot de ED cette fois sur la map "falaise de douvre"

Perso je me remettrais avec plaisir à la WW2 dans DCS quant on auras le modèle de dégât, la nouvelle map et la MAJ de l'asset pack et aussi le module P-47/Mosquito, pour ça je garde espoir pour 2020.
Les Mariannes WW2, ouais je m'en fou totalement pourtant je suis un fan absolu du conflit dans le Pacifique mais comme dit plus haut on a tellement rien autours que c'est inutile. :emlaugh:
Tu a tout à fait raison @Poliakov on se prends le chou pour des Corsair à la noix mais quoi d’autre Sur lamap Mariannes ???
Avions japs/Us/Batteaux/sous marin /Porte avions Us /Jap ,modélisation de la map ect ect ?
Je vois de news sur des zero ,des Hellcat ,des Corsair,des wildcat ,des Tojo ,des Betty ,des Dauntless ,des Kate ,des hydravions Us /Jap
ect ect
Je vois pas où vas DCS par moment ?
Je voudrais bien que des avions soit finit plutôt mais bon je radote comme un vieux con Désoler .

apkuhshhss

Config VR : Asus ROG MAXIMUS Formula VIII/Corsair WattercoolingH110I /I7 6700k@4,7Ghz/32Go-Gskill-DDR4@3200Mhz/Alim Enermax Platimax 1500 watt/Tour Corsair Obsidian 800D modder 10 ventilateurs/RTX 2080TI MSI Xtrio Gaming/SSD Samsung 860 Evo 1TO/Oculus CV1/Pimax 5k+/Hotas Warthog-T50 Virpil/Hotas Cougar F16/Palo-MFG Crosswind V1/Siège PLAYSEAT avions/Wheel Stand pro V2 .

ConfigTri-Ecran:
3X 50 pouces-4K/60Hz Panasonic AX800E/Asus Rampage V Extrême /Corsair WattercoolingH110I/I7 5930K@4,3Mhz/32GO Gskill-DDR4@2600Mhz/Alim Enermax Platimax 1250 watt/Tour Corsair Obsidian 900D modder 10 ventilateur/SLI-NVIDIA TITAN X Pascal FE/SSD Samsung 850 PRO 1TO//Hotas Wharthog/TS-Pc-Racer/Volant F1-RosoF1 modder SLI DLX
..
Avatar de l’utilisateur

LOLOF1
Pilote d'essais
Pilote d'essais
Messages : 6490
Inscription : 17 janvier 2006

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#38

Message par LOLOF1 » mar. janv. 28, 2020 2:42 pm

Poliakov a écrit :
dim. janv. 26, 2020 8:47 pm
Du coup j'ai fouillé durant 1h pour être sûr que je dit pas de bêtises..... :hum:

Je suis formel, les F-4U n'ont pas participé à la bataille des Mariannes, je ne l'invente pas, c'est un fait qu'on peux lire dans beaucoup de sources. Entre mars et Novembre 1944, le Corsair est pratiquement totalement absent du Pacifique....
Je fil quand même une source que tu devrais connaitre et qui est simple d'accès et en français. Comme ça je clôture le débat une bonne fois pour toute pour ma part parce que là c'est un vrai gag, j'aurais même pas due répondre , c'est même pas un débat et façon je sais bien que tu va me tartiner à nouveau une réponse sans queue ni tête.... :hum:

Image

Image

Image

On observe bien que entre Mars et Novembre on a rien, un trou, plu de Corsair. A part une ou deux escadrilles de nuit qui vont faire acte de présence dans les îles Carolines même pas dans les Mariannes et abattre 3 avions (VF-101N) en tout durant toute la guerre......
C'est pas une participation à la bataille des Mariannes ça......
@yankee

Échec et mat de rien du tout :jerry: :jerry:

Sympa ton article @poliakov mais au bahut on appelle cela un hors sujet et 1h de recherche à côté du sujet initial de notre petit recherche historique !

Notre petite recherche étais simple :

Y a t il eu des Corsair oui ou non au-dessus des Mariannes en vol lors de la bataille des Philippines que l’on a appelé le tir aux pigeons ,loin en vérité des Mariannes ,la bataille des Mariannes est un autre fait historique .
Ton livre parle de la Vf17 mais on s’en fou de la Vf17 ?
Hors sujet !
Nombre de Corsair en vol hors sujet ,nombreux au combat Hor sujet ,et quand un matériel est présent il fais partit d’un THEATRE d’un combat même si il est en petit nombre .
Des Me 262 ont été en petit nombre comme bien d’autre jets allemands sur le front de l’Ouest ,mais ils étaient là historiquement
Novembre 1944 ,hors sujet encore ,tu vas être mal notée à la fin lol ,je te parlais du 15juin 1944 soit 5 mois plus tôt !
Pour mes longues réponses que tu dit lol tu en fais des tonnes aussi lol mdr .

L’Uss Enterprise étais là par erreur ,pas la pour faire de la figuration @Piolakov ,le 15 juin et même quelque jours avant la rencontre du 19 juin 1944 , les 2 flottes se cherchaient ?
Pas dAwacs à l’époque !
Ils ramaient a se trouver dans cet immense Océan !

Mais quand il se trouvais il ne devais pas tergiverser ,ne pas se poser énormément de question !
Quand l’Amiral Spruance envoyais le paquet lors de ces immenses batailles ,il l’a fait à MIDWAY et il a gagné à tout envoyer la sauce ,il étais pas à se dire en ne sachant pas ce que les japonais allez leur opposer et se dire :

-Heu on envoie :hum: :hum: tous les groupes ou on ne lance que 10/20/30/40% de nos forces ?
Ça c’est un raisonnement du 21 eme Siècle avec des satellites pour t’aider !
On étais pas à l’époque des ordinateurs ,pas d’ Awacs à gérer les ressources des porte avions ,des bateaux ,croiseurs ,destroyers ,sous marin ,pas d’Hawkeye E2C face aux ennemis, rien a cet époque que des dauntless ou Catalina pour voir que 50% du la situation stratégique Surface /Marine même si l’Us Navy depuis MIDWAY avais décoder le code secret des messages japonais ,et pas les japonais !
Déjà Spruance avais un coup d’avance lors de cet bataille aéronavale qui aurais pas dû avoir leur lieu .
Le But Initial des japonais étais de détruire les portes avions Us dans les îles Mariannes plus haut vers les Nord/Est de la bataille des Philippines .

Echec et Mat le Corsair étais là à cette bataille quel que soit le modèle ,quel que ce soit son nombre et @yankee Échec et Mat lol

Aplushhsss


Config VR : Asus ROG MAXIMUS Formula VIII/Corsair WattercoolingH110I /I7 6700k@4,7Ghz/32Go-Gskill-DDR4@3200Mhz/Alim Enermax Platimax 1500 watt/Tour Corsair Obsidian 800D modder 10 ventilateurs/RTX 2080TI MSI Xtrio Gaming/SSD Samsung 860 Evo 1TO/Oculus CV1/Pimax 5k+/Hotas Warthog-T50 Virpil/Hotas Cougar F16/Palo-MFG Crosswind V1/Siège PLAYSEAT avions/Wheel Stand pro V2 .

ConfigTri-Ecran:
3X 50 pouces-4K/60Hz Panasonic AX800E/Asus Rampage V Extrême /Corsair WattercoolingH110I/I7 5930K@4,3Mhz/32GO Gskill-DDR4@2600Mhz/Alim Enermax Platimax 1250 watt/Tour Corsair Obsidian 900D modder 10 ventilateur/SLI-NVIDIA TITAN X Pascal FE/SSD Samsung 850 PRO 1TO//Hotas Wharthog/TS-Pc-Racer/Volant F1-RosoF1 modder SLI DLX
..
Avatar de l’utilisateur

LOLOF1
Pilote d'essais
Pilote d'essais
Messages : 6490
Inscription : 17 janvier 2006

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#39

Message par LOLOF1 » mar. janv. 28, 2020 3:14 pm

Belly a écrit :
lun. janv. 27, 2020 12:43 pm
Hello,

Étant novice sur le pacifique, merci d'avoir fourni quelques informations.
J'avais fouillé un peu aussi de mon côté mais pas de succès pour une présence du " Corsaire " sur ce théâtre précis avant l'invasion.

Belly
Merci @Belly

Corsair en anglais n’a pas la lettre @E comme Corsaire en français :yes:

A cet époque de juin 1944 l’époque de 1942/43 étais du passé pour les américains ,Guadalcanal étais passer par une victoire à l’usure sur les japonais ,l’Us Navy qui avais plus d’hellcat ,plus de porte avion a eu le temps de voir la REVISION des Corsair Birdcage qu’elle avais refuser du service en 42/43 a cause de ses défauts ,le nouveaux modèle F4U-1A avais fais ses preuves en combat et les tactiques aussi ,le Hit and Run et la Tach Wing étais au top !
Là en ce début 44 ,les retours opex du Corsair au sol des Us Marines (Boyington)/Vf17 étais plus élogieux et Chance Vought avais avec Charles Lindbergh qui les aidais dans leur développement ,sortit le F4U-1A et déjà sur le projet F4U1D plus polyvalent ,et le moteur Pratt and Whitney serais plus puissant du modèle initial R2800-8
Plus de 2000ch et un overboost possible à 2800ch sur 5/7 minutes .
Ensuite la suite on la connais ,le Corsair avais un meilleur taux de roulis que l’Hellcat ,montais plus vite ,plus rapide en pallier piquer plus vite ,pouvais emporté plus de bombes ,de roquettes et supplanta l’Hellcat malgré les grandes qualité de ce dernier .

Aplushhs @Belly
Avatar de l’utilisateur

Poliakov
Chef de patrouille
Chef de patrouille
Messages : 4821
Inscription : 12 août 2008

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#40

Message par Poliakov » mar. janv. 28, 2020 3:45 pm

La Guerre du Football a opposé deux petits pays d’Amérique centrale : le Honduras et le Salvador. En fait le premier d’entre eux connaissait sur son sol une forte minorité salvadorienne qui ne fut jamais bien accepté par les autochtones. Aussi quand un match de foot qualificatif pour la Coupe du Monde 1970 vit s’opposer les deux pays et gagner le Honduras au score de 1 à 0, de premiers heurts légers éclatèrent. Le match retour ne permit pas de donner un vainqueur net et donc qualifier puisque le Salvador l’emporta 3 à 0. Mais déjà des émeutes éclataient ça et là et des violences eurent lieu de la part des policiers hondurienne. Même la puissance FIFA s’en inquiéta alors, mais sans se douter du sort funeste qui allait s’abattre sur la région après le match de belle. L’organisation internationale du football ordonna que la rencontre se fasse en terrain neutre au Mexique. Ce 24 juin 1969 le Salvador l’emporta 3 à 2 et fut qualifié pour les phases finales alors que le Honduras était éliminé.

Au Honduras les pogroms contre les populations d’origine salvadorienne devinrent quotidiens. Et cela dépassait allègrement les simples bagarres de hooligans que nous connaissons actuellement. Il y eu des meurtres et des viols en série. Dès le soir du match le Salvador annonçait la rupture des relations diplomatiques avec le Honduras en protestation contre ces violences. Dans le même temps sa petite armée était mise en alerte tandis que les réservistes recevaient l’ordre de rejoindre les casernes. La Fuerza Aérea del Salvador de son côté fit rapidement prendre les airs à plusieurs de ses avions chargés d’assurer la souveraineté de sa frontière avec le Honduras.

De l’autre côté de la frontière c’était sensiblement différent. Le Honduras disposait d’une des armées les plus faiblement équipée de toute l’Amérique centrale même et son aviation n’y faisait pas exception. Cependant tous les militaires honduriens étaient depuis 1950 des professionnels, ne disposant ni de réserviste ni de conscrit à la différence de son voisin.

C‘est le 3 juillet 1969 que les choses ont commencé à devenir sérieuses quand deux avions d’entraînement et de reconnaissance armée North American T-28D Trojan honduriens interceptèrent un avion civil salvadorien qui volait en limite des deux frontières, mais côté salvadorien. Le Piper PA-28 et son pilotes furent forcés de rejoindre l’espace aérien hondurien et de se poser sur une base militaire. Le pilote, un journaliste indépendant, fut jeté en prison pour espionnage. Il encourait alors la pendaison. Quelques heures plus tard un poste frontière des douaniers salvadoriens fut attaqué à la roquette par un avion portant les marquages honduriens sans que l’on ne puisse pour autant l’identifier. Deux gardes frontières furent tués.

Avionslegendaires.Net Logo
Accueil Dossiers Histoire de l’aviation Les combats aériens durant la Guerre du Football

Histoire de l’aviation
LES COMBATS AÉRIENS DURANT LA GUERRE DU FOOTBALL
Par Arnaud -28 juillet 20170

Mettre les mots « guerre » et « football » dans la même phrase ne devrait pas être possible. En quoi un conflit pourrait avoir à faire quoi que ce soit avec celui qui est certainement le sport le plus populaire de la planète ? C’est pourtant bien la vérité, un match de football a été l’élément déclencheur, le catalyseur qui a conduit à l’éclatement d’un conflit en juillet 1969. Un conflit dans lequel l’arme aérienne joua un rôle de premier plan avec des avions souvent totalement dépassé mais pourtant bel et bien redoutables.

La Guerre du Football a opposé deux petits pays d’Amérique centrale : le Honduras et le Salvador. En fait le premier d’entre eux connaissait sur son sol une forte minorité salvadorienne qui ne fut jamais bien accepté par les autochtones. Aussi quand un match de foot qualificatif pour la Coupe du Monde 1970 vit s’opposer les deux pays et gagner le Honduras au score de 1 à 0, de premiers heurts légers éclatèrent. Le match retour ne permit pas de donner un vainqueur net et donc qualifier puisque le Salvador l’emporta 3 à 0. Mais déjà des émeutes éclataient ça et là et des violences eurent lieu de la part des policiers hondurienne. Même la puissance FIFA s’en inquiéta alors, mais sans se douter du sort funeste qui allait s’abattre sur la région après le match de belle. L’organisation internationale du football ordonna que la rencontre se fasse en terrain neutre au Mexique. Ce 24 juin 1969 le Salvador l’emporta 3 à 2 et fut qualifié pour les phases finales alors que le Honduras était éliminé.

Au Honduras les pogroms contre les populations d’origine salvadorienne devinrent quotidiens. Et cela dépassait allègrement les simples bagarres de hooligans que nous connaissons actuellement. Il y eu des meurtres et des viols en série. Dès le soir du match le Salvador annonçait la rupture des relations diplomatiques avec le Honduras en protestation contre ces violences. Dans le même temps sa petite armée était mise en alerte tandis que les réservistes recevaient l’ordre de rejoindre les casernes. La Fuerza Aérea del Salvador de son côté fit rapidement prendre les airs à plusieurs de ses avions chargés d’assurer la souveraineté de sa frontière avec le Honduras.

De l’autre côté de la frontière c’était sensiblement différent. Le Honduras disposait d’une des armées les plus faiblement équipée de toute l’Amérique centrale même et son aviation n’y faisait pas exception. Cependant tous les militaires honduriens étaient depuis 1950 des professionnels, ne disposant ni de réserviste ni de conscrit à la différence de son voisin.

C‘est le 3 juillet 1969 que les choses ont commencé à devenir sérieuses quand deux avions d’entraînement et de reconnaissance armée North American T-28D Trojan honduriens interceptèrent un avion civil salvadorien qui volait en limite des deux frontières, mais côté salvadorien. Le Piper PA-28 et son pilotes furent forcés de rejoindre l’espace aérien hondurien et de se poser sur une base militaire. Le pilote, un journaliste indépendant, fut jeté en prison pour espionnage. Il encourait alors la pendaison. Quelques heures plus tard un poste frontière des douaniers salvadoriens fut attaqué à la roquette par un avion portant les marquages honduriens sans que l’on ne puisse pour autant l’identifier. Deux gardes frontières furent tués.


Le 9 juillet 1969 l’ambassadeur du Salvador aux Nations Unies demanda la tenue d’urgence d’une réunion du Conseil de Sécurité pour tenter de mettre fin à ces violences et meurtres, et faire baisser l’escalade qui conduisait à la guerre. Soutenue par l’Union Soviétique cette requête est rejeté par les États-Unis, la France, et le Royaume Uni.
La guerre froide se joue aussi dans cette partie du monde, le Salvador étant alors aux mains d’une junte militaire marxiste et le Honduras pro-américain.

Le 11 juillet 1969 ce sont cette fois des avions salvadoriens qui franchissent à deux occasions la frontière. Deux Goodyear FG-1D Corsair ont une première fois pris en chasse un Beechcraft Model 18 civil hondurien tandis que la seconde fois c’est un North American SNJ Texan d’observation qui repérait les abords d’une base militaire hondurienne. La DCA réalise des tirs de semonce, suffisant pour permettre au monomoteur salvadorien de rejoindre son espace aérien.
En parallèle les violences des forces de police et de l’armée honduriennes contre les populations d’origine salvadorienne s’intensifient. Même les civils s’en mêlent. L’armée hondurienne est obligée de masser ses chars et fantassins à l’entrée des quartiers salvadoriens. Le 12 juillet elle lance l’opération Base Nueva qui consiste au rapatriement de tous ses aéronefs sur une seule et unique installation, la base de Tocontin non loin de la capitale Tegucigalpa.

Le 13 juillet c’est un hélicoptère Sikorsky H-19 hondurien qui subit des coups de feu depuis la frontière, le copilote est grièvement blessé. L’appareil réalisait une mission d’observation des positions d’artillerie ennemie.

Le lendemain, le 14 juillet 1969 la Guerre du Football devient une réalité ! Les blindés et l’infanterie salvadoriens pénètrent le territoire hondurien par deux fronts, l’un au nord et le second au sud. Dans les airs les Corsair et Mustang salvadoriens mitraillent les positions hondurienne et tirent des roquettes à haute vélocité contre les véhicules de l’armée et de la police hondurienne. 80% des blindés honduriens sont détruits au cours du premier jour de l’offensive. Le gros des troupes se replie très rapidement face à l’action conjointe de l’aviation et des troupes salvadoriennes. En début d’après-midi deux FG-1D Corsair salvadoriens bombardèrent le petit hôpital de la ville de Santa Rosa del Copan ainsi que son église où s’étaient réfugiées les populations civiles avoisinantes. Il y eu plus de 30 tués lors de ces frappes.
En fin d’après midi un Douglas C-47 salvadorien réussit à survoler la Base Nueva et à y larguer trois bombes de 120 kg par la porte arrière. Deux endommagèrent le tarmac et la troisième détruisit deux biplans et un Vultee BT-13 Valiant… tous trois réformés.

Le 15 juillet deux autres missions de bombardement furent ordonnés par l’état-major salvadorien qui profitait de la totale absence des airs de la chasse hondurienne bloquée sur la Base Nueva, faute de tarmac en état. Une de ces frappes eut pour cible une école militaire de la ville de Nacaome, heureusement déserté quelques heures auparavant. Là encore ce furent des Douglas C-47 qui assuraient cette mission. En fait ce jour là seuls les deux hélicoptères Sikorsky H-19 honduriens prirent les airs, principalement pour des missions de transport de troupe et de sauvetage. Dans ce cas l’un des deux appareils fut repeint à la va-vite avec une énorme croix rouge.

Le 16 juillet au petit matin la piste de Tocontin était réparée. Un Douglas C-47 hondurien prit les airs à destination de Tegucigalpa. Volant en rase motte il put bombarder les faubourgs de la ville et notamment un commissariat de police. Cependant seulement deux des 18 bombes de 50kg qu’il emportait toucha réellement une cible d’importance.
Mais le but était réussi, les militaires salvadoriens étaient désorientés.

Car ce raid aérien était une diversion. Quatre Corsair honduriens lourdement armés (une bombe de 250kg ou deux de 125kg, et six roquettes à haute vélocité chacun) furent chargés de frapper la principale base aérienne salvadorienne, sur l’aéroport international d’Ilopango. Faute de trouver des avions de combat ennemis ils détruisirent (à la mitrailleuse) deux avions de ligne de la compagnie nationale TACA alors stationnés : un Douglas DC-3 et un Vickers Viscount. Encore armés de leurs bombes et de presque toutes leurs roquettes ils décidèrent de changer de cible et attaquèrent la raffinerie d’Acajutla, la principale du pays qui alimentait l’armée et l’aviation salvadorienne. Deux dépôts de carburant furent également détruits. Il fallut plus de six jours aux pompiers salvadoriens pour éteindre ces incendies.

Au cours du raid un des Corsair fut touché et obligé d’aller se poser au Guatemala. L’avion fut saisi et le pilote envoyé à l’hôpital avant d’être reconduit au Honduras quelques jours plus tard. Le Vought F4U-5N ne fut jamais rendu.

Beaucoup de choses ont été écrites sur les combats aériens entre les avions à moteurs à pistons honduriens et salvadoriens, et il est difficile de démêler ce qui relève du factuel de ce qui relève de la propagande. Toujours est-il qu’on est à peu près sûr que le 16 juillet 1969 un North American T-28D Trojan hondurien réussit à s’adjuger un Goodyear FG-1 Corsair salvadorien, entre autre parce que les mitrailleuses de ce dernier s’étaient enrayées. Le lendemain eut lieu celui qui est certainement le plus célèbre combat aérien de ce conflit.

Il opposa deux North American F-51D Mustang salvadoriens à deux Vought F4U-5N honduriens. C’est aux commandes de l’un de ces dernier, codé FAH609, que le major Fernando Soto Henriquez descendit à la mitrailleuse le Mustang du capitaine Humberto Varela, quelque part au-dessus de la ville de Nacaome. Toujours sur le même avion Soto abbatit ensuite deux FG-1D Corsair salvadoriens, le dernier réussissant cependant à se poser en catastrophe. Son pilote étant un instructeur et pilote de voltige, il lui restait quelques techniques. Fernando Soto Henriquez entra dans l’histoire de l’aviation en devenant le dernier pilote de chasse au monde à avoir abattu un avion de combat à moteur à pistons depuis un même avion de combat à moteur à pistons.
C'est évident que le Corsair a participé à la bataille des Mariannes, c'est dans le texte.
Avatar de l’utilisateur

Poliakov
Chef de patrouille
Chef de patrouille
Messages : 4821
Inscription : 12 août 2008

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#41

Message par Poliakov » mar. janv. 28, 2020 5:39 pm

Bon un peu plus de sérieux ...
LOLOF1 a écrit :
mar. janv. 28, 2020 2:42 pm
Poliakov a écrit :
dim. janv. 26, 2020 8:47 pm
Du coup j'ai fouillé durant 1h pour être sûr que je dit pas de bêtises..... :hum:

Je suis formel, les F-4U n'ont pas participé à la bataille des Mariannes, je ne l'invente pas, c'est un fait qu'on peux lire dans beaucoup de sources. Entre mars et Novembre 1944, le Corsair est pratiquement totalement absent du Pacifique....
Je fil quand même une source que tu devrais connaitre et qui est simple d'accès et en français. Comme ça je clôture le débat une bonne fois pour toute pour ma part parce que là c'est un vrai gag, j'aurais même pas due répondre , c'est même pas un débat et façon je sais bien que tu va me tartiner à nouveau une réponse sans queue ni tête.... :hum:

Image

Image

Image

On observe bien que entre Mars et Novembre on a rien, un trou, plu de Corsair. A part une ou deux escadrilles de nuit qui vont faire acte de présence dans les îles Carolines même pas dans les Mariannes et abattre 3 avions (VF-101N) en tout durant toute la guerre......
C'est pas une participation à la bataille des Mariannes ça......
@yankee

Échec et mat de rien du tout :jerry: :jerry:

Sympa ton article @poliakov mais au bahut on appelle cela un hors sujet et 1h de recherche à côté du sujet initial de notre petit recherche historique !
Absolument pas HS, le premier article atteste que l'auteur d'Aérojournal le regretté Christian Jacques Ehrengardt "CJE" est d'accord avec moi sur le fait qu'entre Mars et Novembre 1944 (lui va même jusque février 1945 car il ne prends pas en compte les escortes de convois ou il ne s'est rien passé) il n'y a eu aucune action significative du Corsair dans le Pacifique.
Le second et le dernier article, c'est tout simplement la dernière opération du Corsair Relaté en mars 1944 et la première opération relaté du Corsair, entre rien, rien du tout à part quelques brèves apparitions de nuit au-dessus des îles Carolinnes sinon rien, pas même un combat aérien, pas même une attaque au sol, RIEN.
LOLOF1 a écrit :
mar. janv. 28, 2020 2:42 pm
Notre petite recherche étais simple :

Y a t il eu des Corsair oui ou non au-dessus des Mariannes en vol lors de la bataille des Philippines que l’on a appelé le tir aux pigeons ,loin en vérité des Mariannes ,la bataille des Mariannes est un autre fait historique .
La réponse est clairement NON et NON sauf si toi au grand LOLOF1 tu es bien sûr infiniment plus intelligent que tout les auteurs/écrivaint/historiens qui vont tous dans mon sens au final, après j'ai pas la prétention d'avoir tout lu sur le sujet, donc si tu a UNE preuve qui atteste la présence d'un corsair durant cette opération, bah je l'attends toujours.
LOLOF1 a écrit :
mar. janv. 28, 2020 2:42 pm
Ton livre parle de la Vf17 mais on s’en fou de la Vf17 ?
Hors sujet !
Déja répondus plus haut le pourquoi du comment, toi tu parle de la VF-101(N) pareil on s'en fou, elle a opéré au-dessus des îles Carolines.
Hors sujet.
LOLOF1 a écrit :
mar. janv. 28, 2020 2:42 pm
Nombre de Corsair en vol hors sujet ,nombreux au combat Hor sujet ,et quand un matériel est présent il fais partit d’un THEATRE d’un combat même si il est en petit nombre .
Des Me 262 ont été en petit nombre comme bien d’autre jets allemands sur le front de l’Ouest ,mais ils étaient là historiquement
Novembre 1944 ,hors sujet encore ,tu vas être mal notée à la fin lol ,je te parlais du 15juin 1944 soit 5 mois plus tôt !
Pour mes longues réponses que tu dit lol tu en fais des tonnes aussi lol mdr .
Il y a des milliers de livres, des milliers de recherche sur se petit nombre (pas si petit que ça en réalité) de Me-262, c'est un fait avéré. Par contre l'action des Corsair dans les Mariannes, RIEN....
Avance des preuves bordel de l'action des Corsair dans les Mariannes, si effectivement ils ont participé, il y a forcément des preuves, il y a des tas de livre sur cet bataille qui note chaque flottilles, de l'avion de reco en passant par le chasseur qui explique heure par heure chaque action de la bataille. Il n'y a absolument aucune trace d'un Corsair la-dedans, RIEN. SI toi tu as des preuves, mais avance les, on ne prouve pas de rien, on prouve quelque chose.
Ton action du 15 Juin 1944 ne prouve rien, c'est une victoire de nuit par une flottille de nuit à plus de 1000km des Mariannes, c'est pas de la reco ou la recherche de la flotte ennemis a se stade là, on aurais pus cacher le JAPON et toute ses îles entre ton action le 15 Juin et les Mariannes.
Si tu es plus malin que tout ses historiens/chercheurs, écrit un livre sur l'action du Corsair dans les Mariannes bordel.
LOLOF1 a écrit :
mar. janv. 28, 2020 2:42 pm
L’Uss Enterprise étais là par erreur ,pas la pour faire de la figuration @Piolakov ,le 15 juin et même quelque jours avant la rencontre du 19 juin 1944 , les 2 flottes se cherchaient ?
Pas dAwacs à l’époque !
Ils ramaient a se trouver dans cet immense Océan !
ET ALORS BORDEL, l'USS Enterprise était là, oui même Wikipedia est d'accord, mais on s'en fou, IL EST OU LE CORSAIR, on parle pas de la présence de l'USS Enterprise mais du Corsair.

LOLOF1 a écrit :
mar. janv. 28, 2020 2:42 pm
Mais quand il se trouvais il ne devais pas tergiverser ,ne pas se poser énormément de question !
Quand l’Amiral Spruance envoyais le paquet lors de ces immenses batailles ,il l’a fait à MIDWAY et il a gagné à tout envoyer la sauce ,il étais pas à se dire en ne sachant pas ce que les japonais allez leur opposer et se dire :

-Heu on envoie :hum: :hum: tous les groupes ou on ne lance que 10/20/30/40% de nos forces ?
Ça c’est un raisonnement du 21 eme Siècle avec des satellites pour t’aider !
On étais pas à l’époque des ordinateurs ,pas d’ Awacs à gérer les ressources des porte avions ,des bateaux ,croiseurs ,destroyers ,sous marin ,pas d’Hawkeye E2C face aux ennemis, rien a cet époque que des dauntless ou Catalina pour voir que 50% du la situation stratégique Surface /Marine même si l’Us Navy depuis MIDWAY avais décoder le code secret des messages japonais ,et pas les japonais !
Déjà Spruance avais un coup d’avance lors de cet bataille aéronavale qui aurais pas dû avoir leur lieu .
Le But Initial des japonais étais de détruire les portes avions Us dans les îles Mariannes plus haut vers les Nord/Est de la bataille des Philippines .



LOLOF1 a écrit :
mar. janv. 28, 2020 2:42 pm
Echec et Mat le Corsair étais là à cette bataille quel que soit le modèle ,quel que ce soit son nombre et @yankee Échec et Mat lol

Aplushhsss

Au grand LOLOF1 dieu qui sais tout, qui vois tout et qui sais mieux que tout les historiens/écrivaints/chercheurs .... Tu as raison, pas besoin de preuve tu as raison, c'est les autres qui ont tords, le Corsair à bien participé à la bataille des Mariannes, il a descendus sans doute par millions les zéros, victoires qu'on a à tords accrédité au Hellcat. Nul doute que la VF-101(N) a raser l'île de Saipan à coup de bombes de nuit comme de jour.
Avatar de l’utilisateur

_Yankee_
Mécano au sol
Mécano au sol
Messages : 449
Inscription : 01 avril 2016

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#42

Message par _Yankee_ » mar. janv. 28, 2020 7:25 pm

Non mais on peut pas lutter Polia... Le seigneur LOLOF1 a le Corsair dans la peau depuis 1976. Un pur argument d'autorité. :jerry:

Bon je reviens pas sur ton post encore une fois à côté de la plaque LOLO hein, mais je suis impatient de voir quelle bouillie tu vas nous pondre encore :hum:
Avatar de l’utilisateur

LOLOF1
Pilote d'essais
Pilote d'essais
Messages : 6490
Inscription : 17 janvier 2006

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWIIet d

#43

Message par LOLOF1 » mar. janv. 28, 2020 10:37 pm

Et bien toi et Poliakov vous vous énervez whazaaa

Tu a raison Poliakov le journaliste du Fana de l’Aviation est une quiche ou j’ai tiré mon info ,ce journaliste c’est tromper comme d’autre livre aussi ,ils se sont tous gourer je m’en excuse au nom de ces journalistes ,ce sont des quicherons ,Avec ton gnome @yankee vous avez raison tous les 2 !
Vous avez raison sur tout ,vous savez tout et blablllaaaaa .
Vous en devenez mal polie les 2 minots et je vous souhaite bon vent !
Mille excuses dans votre diatrie du monologue du vagin lol .

@yankee tu me fais marrer toi lol ,achète toi des livres tu verras cela t’enrichiras ,cela t’éviteras de t’énerver pour rien et ton année 2020 seras plus zen !

Peace and Love ,paix et amour sur C6 !

Aplushhsss


Config VR : Asus ROG MAXIMUS Formula VIII/Corsair WattercoolingH110I /I7 6700k@4,7Ghz/32Go-Gskill-DDR4@3200Mhz/Alim Enermax Platimax 1500 watt/Tour Corsair Obsidian 800D modder 10 ventilateurs/RTX 2080TI MSI Xtrio Gaming/SSD Samsung 860 Evo 1TO/Oculus CV1/Pimax 5k+/Hotas Warthog-T50 Virpil/Hotas Cougar F16/Palo-MFG Crosswind V1/Siège PLAYSEAT avions/Wheel Stand pro V2 .

ConfigTri-Ecran:
3X 50 pouces-4K/60Hz Panasonic AX800E/Asus Rampage V Extrême /Corsair WattercoolingH110I/I7 5930K@4,3Mhz/32GO Gskill-DDR4@2600Mhz/Alim Enermax Platimax 1250 watt/Tour Corsair Obsidian 900D modder 10 ventilateur/SLI-NVIDIA TITAN X Pascal FE/SSD Samsung 850 PRO 1TO//Hotas Wharthog/TS-Pc-Racer/Volant F1-RosoF1 modder SLI DLX
..
Dernière modification par LOLOF1 le mar. janv. 28, 2020 10:48 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur

LOLOF1
Pilote d'essais
Pilote d'essais
Messages : 6490
Inscription : 17 janvier 2006

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#44

Message par LOLOF1 » mar. janv. 28, 2020 10:42 pm

Poliakov a écrit :
mar. janv. 28, 2020 3:45 pm
La Guerre du Football a opposé deux petits pays d’Amérique centrale : le Honduras et le Salvador. En fait le premier d’entre eux connaissait sur son sol une forte minorité salvadorienne qui ne fut jamais bien accepté par les autochtones. Aussi quand un match de foot qualificatif pour la Coupe du Monde 1970 vit s’opposer les deux pays et gagner le Honduras au score de 1 à 0, de premiers heurts légers éclatèrent. Le match retour ne permit pas de donner un vainqueur net et donc qualifier puisque le Salvador l’emporta 3 à 0. Mais déjà des émeutes éclataient ça et là et des violences eurent lieu de la part des policiers hondurienne. Même la puissance FIFA s’en inquiéta alors, mais sans se douter du sort funeste qui allait s’abattre sur la région après le match de belle. L’organisation internationale du football ordonna que la rencontre se fasse en terrain neutre au Mexique. Ce 24 juin 1969 le Salvador l’emporta 3 à 2 et fut qualifié pour les phases finales alors que le Honduras était éliminé.

Au Honduras les pogroms contre les populations d’origine salvadorienne devinrent quotidiens. Et cela dépassait allègrement les simples bagarres de hooligans que nous connaissons actuellement. Il y eu des meurtres et des viols en série. Dès le soir du match le Salvador annonçait la rupture des relations diplomatiques avec le Honduras en protestation contre ces violences. Dans le même temps sa petite armée était mise en alerte tandis que les réservistes recevaient l’ordre de rejoindre les casernes. La Fuerza Aérea del Salvador de son côté fit rapidement prendre les airs à plusieurs de ses avions chargés d’assurer la souveraineté de sa frontière avec le Honduras.

De l’autre côté de la frontière c’était sensiblement différent. Le Honduras disposait d’une des armées les plus faiblement équipée de toute l’Amérique centrale même et son aviation n’y faisait pas exception. Cependant tous les militaires honduriens étaient depuis 1950 des professionnels, ne disposant ni de réserviste ni de conscrit à la différence de son voisin.

C‘est le 3 juillet 1969 que les choses ont commencé à devenir sérieuses quand deux avions d’entraînement et de reconnaissance armée North American T-28D Trojan honduriens interceptèrent un avion civil salvadorien qui volait en limite des deux frontières, mais côté salvadorien. Le Piper PA-28 et son pilotes furent forcés de rejoindre l’espace aérien hondurien et de se poser sur une base militaire. Le pilote, un journaliste indépendant, fut jeté en prison pour espionnage. Il encourait alors la pendaison. Quelques heures plus tard un poste frontière des douaniers salvadoriens fut attaqué à la roquette par un avion portant les marquages honduriens sans que l’on ne puisse pour autant l’identifier. Deux gardes frontières furent tués.

Avionslegendaires.Net Logo
Accueil Dossiers Histoire de l’aviation Les combats aériens durant la Guerre du Football

Histoire de l’aviation
LES COMBATS AÉRIENS DURANT LA GUERRE DU FOOTBALL
Par Arnaud -28 juillet 20170

Mettre les mots « guerre » et « football » dans la même phrase ne devrait pas être possible. En quoi un conflit pourrait avoir à faire quoi que ce soit avec celui qui est certainement le sport le plus populaire de la planète ? C’est pourtant bien la vérité, un match de football a été l’élément déclencheur, le catalyseur qui a conduit à l’éclatement d’un conflit en juillet 1969. Un conflit dans lequel l’arme aérienne joua un rôle de premier plan avec des avions souvent totalement dépassé mais pourtant bel et bien redoutables.

La Guerre du Football a opposé deux petits pays d’Amérique centrale : le Honduras et le Salvador. En fait le premier d’entre eux connaissait sur son sol une forte minorité salvadorienne qui ne fut jamais bien accepté par les autochtones. Aussi quand un match de foot qualificatif pour la Coupe du Monde 1970 vit s’opposer les deux pays et gagner le Honduras au score de 1 à 0, de premiers heurts légers éclatèrent. Le match retour ne permit pas de donner un vainqueur net et donc qualifier puisque le Salvador l’emporta 3 à 0. Mais déjà des émeutes éclataient ça et là et des violences eurent lieu de la part des policiers hondurienne. Même la puissance FIFA s’en inquiéta alors, mais sans se douter du sort funeste qui allait s’abattre sur la région après le match de belle. L’organisation internationale du football ordonna que la rencontre se fasse en terrain neutre au Mexique. Ce 24 juin 1969 le Salvador l’emporta 3 à 2 et fut qualifié pour les phases finales alors que le Honduras était éliminé.

Au Honduras les pogroms contre les populations d’origine salvadorienne devinrent quotidiens. Et cela dépassait allègrement les simples bagarres de hooligans que nous connaissons actuellement. Il y eu des meurtres et des viols en série. Dès le soir du match le Salvador annonçait la rupture des relations diplomatiques avec le Honduras en protestation contre ces violences. Dans le même temps sa petite armée était mise en alerte tandis que les réservistes recevaient l’ordre de rejoindre les casernes. La Fuerza Aérea del Salvador de son côté fit rapidement prendre les airs à plusieurs de ses avions chargés d’assurer la souveraineté de sa frontière avec le Honduras.

De l’autre côté de la frontière c’était sensiblement différent. Le Honduras disposait d’une des armées les plus faiblement équipée de toute l’Amérique centrale même et son aviation n’y faisait pas exception. Cependant tous les militaires honduriens étaient depuis 1950 des professionnels, ne disposant ni de réserviste ni de conscrit à la différence de son voisin.

C‘est le 3 juillet 1969 que les choses ont commencé à devenir sérieuses quand deux avions d’entraînement et de reconnaissance armée North American T-28D Trojan honduriens interceptèrent un avion civil salvadorien qui volait en limite des deux frontières, mais côté salvadorien. Le Piper PA-28 et son pilotes furent forcés de rejoindre l’espace aérien hondurien et de se poser sur une base militaire. Le pilote, un journaliste indépendant, fut jeté en prison pour espionnage. Il encourait alors la pendaison. Quelques heures plus tard un poste frontière des douaniers salvadoriens fut attaqué à la roquette par un avion portant les marquages honduriens sans que l’on ne puisse pour autant l’identifier. Deux gardes frontières furent tués.


Le 9 juillet 1969 l’ambassadeur du Salvador aux Nations Unies demanda la tenue d’urgence d’une réunion du Conseil de Sécurité pour tenter de mettre fin à ces violences et meurtres, et faire baisser l’escalade qui conduisait à la guerre. Soutenue par l’Union Soviétique cette requête est rejeté par les États-Unis, la France, et le Royaume Uni.
La guerre froide se joue aussi dans cette partie du monde, le Salvador étant alors aux mains d’une junte militaire marxiste et le Honduras pro-américain.

Le 11 juillet 1969 ce sont cette fois des avions salvadoriens qui franchissent à deux occasions la frontière. Deux Goodyear FG-1D Corsair ont une première fois pris en chasse un Beechcraft Model 18 civil hondurien tandis que la seconde fois c’est un North American SNJ Texan d’observation qui repérait les abords d’une base militaire hondurienne. La DCA réalise des tirs de semonce, suffisant pour permettre au monomoteur salvadorien de rejoindre son espace aérien.
En parallèle les violences des forces de police et de l’armée honduriennes contre les populations d’origine salvadorienne s’intensifient. Même les civils s’en mêlent. L’armée hondurienne est obligée de masser ses chars et fantassins à l’entrée des quartiers salvadoriens. Le 12 juillet elle lance l’opération Base Nueva qui consiste au rapatriement de tous ses aéronefs sur une seule et unique installation, la base de Tocontin non loin de la capitale Tegucigalpa.

Le 13 juillet c’est un hélicoptère Sikorsky H-19 hondurien qui subit des coups de feu depuis la frontière, le copilote est grièvement blessé. L’appareil réalisait une mission d’observation des positions d’artillerie ennemie.

Le lendemain, le 14 juillet 1969 la Guerre du Football devient une réalité ! Les blindés et l’infanterie salvadoriens pénètrent le territoire hondurien par deux fronts, l’un au nord et le second au sud. Dans les airs les Corsair et Mustang salvadoriens mitraillent les positions hondurienne et tirent des roquettes à haute vélocité contre les véhicules de l’armée et de la police hondurienne. 80% des blindés honduriens sont détruits au cours du premier jour de l’offensive. Le gros des troupes se replie très rapidement face à l’action conjointe de l’aviation et des troupes salvadoriennes. En début d’après-midi deux FG-1D Corsair salvadoriens bombardèrent le petit hôpital de la ville de Santa Rosa del Copan ainsi que son église où s’étaient réfugiées les populations civiles avoisinantes. Il y eu plus de 30 tués lors de ces frappes.
En fin d’après midi un Douglas C-47 salvadorien réussit à survoler la Base Nueva et à y larguer trois bombes de 120 kg par la porte arrière. Deux endommagèrent le tarmac et la troisième détruisit deux biplans et un Vultee BT-13 Valiant… tous trois réformés.

Le 15 juillet deux autres missions de bombardement furent ordonnés par l’état-major salvadorien qui profitait de la totale absence des airs de la chasse hondurienne bloquée sur la Base Nueva, faute de tarmac en état. Une de ces frappes eut pour cible une école militaire de la ville de Nacaome, heureusement déserté quelques heures auparavant. Là encore ce furent des Douglas C-47 qui assuraient cette mission. En fait ce jour là seuls les deux hélicoptères Sikorsky H-19 honduriens prirent les airs, principalement pour des missions de transport de troupe et de sauvetage. Dans ce cas l’un des deux appareils fut repeint à la va-vite avec une énorme croix rouge.

Le 16 juillet au petit matin la piste de Tocontin était réparée. Un Douglas C-47 hondurien prit les airs à destination de Tegucigalpa. Volant en rase motte il put bombarder les faubourgs de la ville et notamment un commissariat de police. Cependant seulement deux des 18 bombes de 50kg qu’il emportait toucha réellement une cible d’importance.
Mais le but était réussi, les militaires salvadoriens étaient désorientés.

Car ce raid aérien était une diversion. Quatre Corsair honduriens lourdement armés (une bombe de 250kg ou deux de 125kg, et six roquettes à haute vélocité chacun) furent chargés de frapper la principale base aérienne salvadorienne, sur l’aéroport international d’Ilopango. Faute de trouver des avions de combat ennemis ils détruisirent (à la mitrailleuse) deux avions de ligne de la compagnie nationale TACA alors stationnés : un Douglas DC-3 et un Vickers Viscount. Encore armés de leurs bombes et de presque toutes leurs roquettes ils décidèrent de changer de cible et attaquèrent la raffinerie d’Acajutla, la principale du pays qui alimentait l’armée et l’aviation salvadorienne. Deux dépôts de carburant furent également détruits. Il fallut plus de six jours aux pompiers salvadoriens pour éteindre ces incendies.

Au cours du raid un des Corsair fut touché et obligé d’aller se poser au Guatemala. L’avion fut saisi et le pilote envoyé à l’hôpital avant d’être reconduit au Honduras quelques jours plus tard. Le Vought F4U-5N ne fut jamais rendu.

Beaucoup de choses ont été écrites sur les combats aériens entre les avions à moteurs à pistons honduriens et salvadoriens, et il est difficile de démêler ce qui relève du factuel de ce qui relève de la propagande. Toujours est-il qu’on est à peu près sûr que le 16 juillet 1969 un North American T-28D Trojan hondurien réussit à s’adjuger un Goodyear FG-1 Corsair salvadorien, entre autre parce que les mitrailleuses de ce dernier s’étaient enrayées. Le lendemain eut lieu celui qui est certainement le plus célèbre combat aérien de ce conflit.

Il opposa deux North American F-51D Mustang salvadoriens à deux Vought F4U-5N honduriens. C’est aux commandes de l’un de ces dernier, codé FAH609, que le major Fernando Soto Henriquez descendit à la mitrailleuse le Mustang du capitaine Humberto Varela, quelque part au-dessus de la ville de Nacaome. Toujours sur le même avion Soto abbatit ensuite deux FG-1D Corsair salvadoriens, le dernier réussissant cependant à se poser en catastrophe. Son pilote étant un instructeur et pilote de voltige, il lui restait quelques techniques. Fernando Soto Henriquez entra dans l’histoire de l’aviation en devenant le dernier pilote de chasse au monde à avoir abattu un avion de combat à moteur à pistons depuis un même avion de combat à moteur à pistons.
C'est évident que le Corsair a participé à la bataille des Mariannes, c'est dans le texte.

Hors sujet lol tu a du fumer de la bonne de Colombie lol

————————————————

Sujet initial la Map @Marianne et ses avions ou autre produit Dcs vendu avec ?

Wait and see !

Apkushhhsss et viva Zapatta lol


Config VR : Asus ROG MAXIMUS Formula VIII/Corsair WattercoolingH110I /I7 6700k@4,7Ghz/32Go-Gskill-DDR4@3200Mhz/Alim Enermax Platimax 1500 watt/Tour Corsair Obsidian 800D modder 10 ventilateurs/RTX 2080TI MSI Xtrio Gaming/SSD Samsung 860 Evo 1TO/Oculus CV1/Pimax 5k+/Hotas Warthog-T50 Virpil/Hotas Cougar F16/Palo-MFG Crosswind V1/Siège PLAYSEAT avions/Wheel Stand pro V2 .

ConfigTri-Ecran:
3X 50 pouces-4K/60Hz Panasonic AX800E/Asus Rampage V Extrême /Corsair WattercoolingH110I/I7 5930K@4,3Mhz/32GO Gskill-DDR4@2600Mhz/Alim Enermax Platimax 1250 watt/Tour Corsair Obsidian 900D modder 10 ventilateur/SLI-NVIDIA TITAN X Pascal FE/SSD Samsung 850 PRO 1TO//Hotas Wharthog/TS-Pc-Racer/Volant F1-RosoF1 modder SLI DLX
..
Avatar de l’utilisateur

Poliakov
Chef de patrouille
Chef de patrouille
Messages : 4821
Inscription : 12 août 2008

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#45

Message par Poliakov » mar. janv. 28, 2020 10:49 pm

Perso je demande juste des sources pas juste un article d'une victoire d'un escadron de nuit ayant abattu un avion à 1000km des Mariannes, c'est en rien une preuve que le Corsair ai combattu dans les Mariannes juste qu'il a combattu au-dessus des îles Carolines.

Si tu donnais des vrais infos sur la présence du Corsair dans les Mariannes, voilà fin du débat mais tu peux pas parce qu'il y en a pas .....

Je peux pas te donner de sources perso sur la non présence du Corsair a part ce que je t'ai donné car il n'y a aucune publication de la non présence du Corsair dans les Mariannes comme il existe aucun article de la non présence du Corsair au-dessus de la Normandie. Généralement les auteurs ne parlent pas de quelque chose qui n'a pas existé.

Donc si tu avance que le Corsair était présent dans la bataille mais prouve le, prouve le et ne dit pas juste "comme je suis passionné moi je sais qu'il y ai et puis voilà" c'est pas une preuve et ton journaliste relate juste une victoire à l'autre bout du Pacifique qui n'a absolument rien à voir avec la bataille des Mariannes, rien contre lui, il relate une victoire du VF-101(N) pas sa participation à la bataille....

Bref rien contre toi mais tu part n'importe où et tu n'avance rien.
Donne moi le titre d'un livre/magazine/article qui parle du Corsair durant la bataille, si il a participé même de loin à la bataille ça existe forcément tellement la célébrité de cet avion est grande.

Fin du débat pour moi, tu n'as rien. Le Corsair n'a pas participé à la bataille des Mariannes et JUSQU'À PREUVE DU CONTRAIRE c'est un fait.
Et si quelqu'un me fournis une source qui atteste le contraire, là d'accord j'ai eu tord, mais j'ai rien trouvé et toi non plu.


PS: Pour la guerre de football c'était juste un joker voir un troll. :emlaugh:

M'enfin peace comme tu dit, promis j'arrête là sauf si tu me donne une vraie source clair.


Les Mariannes WW2, bah pas très utile au final même avec un Corsair et un Essex. :emlaugh:
M'enfin je serais ne premier a prendre plaisir à piloter le Corsair néanmoins, car il est vrai que c'est un bel avion. :emlaugh:
J'irai sur des maps désertiques avec les cocardes de la Royale. :hum:
Façon pour moi une map Mariannes comme ça toute seule que ça soit moderne ou WW2 je n'y attache aucune importance....
Avatar de l’utilisateur

LOLOF1
Pilote d'essais
Pilote d'essais
Messages : 6490
Inscription : 17 janvier 2006

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#46

Message par LOLOF1 » mer. janv. 29, 2020 12:41 am

Paix et amour Poliakov ,Paix et Amour .
Et puis ne continue pas tu a mis ta bannière : On s’en bas les coucougnettes donc STOP .

Paix et amour minot car si je passe la 6eme vitesse tu vas pleurer avec ton gnome @yankee là je suis en mode Babakool .
Alors profite en ,Paix et Amour . :angel: :angel: :angel: :angel:

Aplushhhsss

Config VR : Asus ROG MAXIMUS Formula VIII/Corsair WattercoolingH110I /I7 6700k@4,7Ghz/32Go-Gskill-DDR4@3200Mhz/Alim Enermax Platimax 1500 watt/Tour Corsair Obsidian 800D modder 10 ventilateurs/RTX 2080TI MSI Xtrio Gaming/SSD Samsung 860 Evo 1TO/Oculus CV1/Pimax 5k+/Hotas Warthog-T50 Virpil/Hotas Cougar F16/Palo-MFG Crosswind V1/Siège PLAYSEAT avions/Wheel Stand pro V2 .

ConfigTri-Ecran:
3X 50 pouces-4K/60Hz Panasonic AX800E/Asus Rampage V Extrême /Corsair WattercoolingH110I/I7 5930K@4,3Mhz/32GO Gskill-DDR4@2600Mhz/Alim Enermax Platimax 1250 watt/Tour Corsair Obsidian 900D modder 10 ventilateur/SLI-NVIDIA TITAN X Pascal FE/SSD Samsung 850 PRO 1TO//Hotas Wharthog/TS-Pc-Racer/Volant F1-RosoF1 modder SLI DLX
..
Avatar de l’utilisateur

white-sky
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 2905
Inscription : 21 août 2012

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#47

Message par white-sky » mer. janv. 29, 2020 6:44 am

La vache DCS WWII c'est tellement vide comme communauté que vous en êtes à vous taper dessus sur un appareil que vous n'avez pas encore sur une map qui n'est même pas prévue pour le WWII lol
Image Amour sacré de la Patrie
Conduis, soutiens nos bras vengeurs !
Liberté ! Liberté chérie,
Combats avec tes défenseurs !
Sous nos drapeaux que la Victoire
Accoure à tes mâles accents !
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire !
Avatar de l’utilisateur

jojo
Dieu vivant
Dieu vivant
Messages : 22508
Inscription : 22 octobre 2002

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#48

Message par jojo » mer. janv. 29, 2020 8:14 am

C'est le problème avec la simulation WW2, ça vire vite à la guerre entre historiens. lol
Même si on avait une carte adaptée au Corsair, il y aurait encore débat parce que ce n'est pas la bonne version. :jerry:

Je vous rappelle que c'est DCS World. Tout le monde développe des modules en fonction des données auxquelles il a accès, pas pour être conforme à un conflit*.
D'un autre côté ED produit des cartes de régions plus ou moins "chaude" de conflit.
Quand les modules correspondent, c'est un accident. On a déjà vue des F-15C ou des Mirage 2000C en Géorgie ?

Donc il faut prendre cette carte gratuite pour ce qu'elle est: une carte avec des iles et beaucoup d'eau autour pour placer des PA. Il faudra broder avec ça.

* Razbam a des ambitions de créer un théâtre Malouines avec les modules qui vont bien, mais ça me semble bien ambitieux pour leur équipe.
Config: MSI Z270 GAMING M5/ I7 7700K + Water Cooling/ SSD Samsung 850 EVO 500Go/
DDR4 G.Skill 2x16Go 2400Mhz/ MSI GTX 1080 TI Gaming X 11Go/ Alim 700W/
écran Asus ROG Swift PG248Q G-Sync/ Saitek X55/ MFG Crosswind/ Oculus Rift S

Photo aéro: Nikon D7000/ D500 + Sigma 150-600 F5-6.3
ma galerie: cliquez FLICKR / WARBIRDS
Image
Avatar de l’utilisateur

_Yankee_
Mécano au sol
Mécano au sol
Messages : 449
Inscription : 01 avril 2016

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#49

Message par _Yankee_ » mer. janv. 29, 2020 3:20 pm

LOLOF1 a écrit :
mer. janv. 29, 2020 12:41 am

Paix et amour minot car si je passe la 6eme vitesse tu vas pleurer avec ton gnome @yankee là je suis en mode Babakool .
Alors profite en ,Paix et Amour . :angel: :angel: :angel: :angel:
Paix et amour dit-il en m'insultant :jerry:

Boarf en tout cas on aura bien rigolé :banana:
Avatar de l’utilisateur

Franck66
Pilote d'essais
Pilote d'essais
Messages : 7986
Inscription : 04 août 2001

Re: DCS: Mariana Islands Map version WWII

#50

Message par Franck66 » jeu. janv. 30, 2020 6:03 pm

le Corsair avais un meilleur taux de roulis que l’Hellcat ,montais plus vite ,plus rapide en pallier piquer plus vite ,pouvais emporté plus de bombes ,de roquettes et supplanta l’Hellcat malgré les grandes qualité de ce dernier .
Lolof, je ne suis certainement pas un spécialiste ou un historien du Corsair. J'ai juste la chance de pouvoir en admirer un tous les week end (le petit frère du 609 de la guerre du Football) mais une chose est sûre même si j'adore cet avion, tu ne peux affirmer que ce dernier a "supplanté" le Hellcat, les deux ont servi sur le Pacifique de 1943 à la fin du conflit. Le Hellcat possède plus de 50% de toutes les victoires aériennes obtenues sur le Pacifique par les allier avec plus de 5150 victoires. Le Corsair n'est pas ridicule mais n'obtient "que" 2140 victoires sur toute la durée de la guerre du Pacifique. Je n'affirme pas que les qualités de vol du Corsair ne sont pas supérieures à celle du Hellcat mais les résultats sont inscrits dans les livres d'histoire pour à peu prêt le même nombre d'avion engagé le Hellcat reste sans conteste possible le roi du Pacifique.

Une rapide recherche montre que la première escadrille de Corsair sur PA a été embarquée en décembre 1944 sur l'USS Essex, ce qui je crois est incompatible avec la guerre des Mariannes qui s'est terminée en novembre 1944. Quelques premiers Corsair sont passés sur l'USS Essex mais en 1943.

Ne passe pas trop vite en 6ieme vitesse, si le moteur et mal lubrifié ça peut mal se terminer ;)
Dernière modification par Franck66 le ven. janv. 31, 2020 9:38 am, modifié 1 fois.
Répondre

Revenir à « DCS : salles WWII »