Le CCA, ça se passe comment en pratique ?

Section DCS réservée aux modules hélicos
Avatar de l’utilisateur

Topic author
LeVince
Nouvelle Recrue
Nouvelle Recrue
Messages : 33
Inscription : 18 septembre 2013

Le CCA, ça se passe comment en pratique ?

#1

Message par LeVince » dim. sept. 01, 2019 4:44 pm

Bonjour à tous :yes: ,

Je suis en train de finaliser une mission d'entrainement au CAS et pour mettre un peu à l'honneur les hélicos j'ai réussi à programmer une embuscade pour pratiquer le CCA.

Je suis donc à la recherche de témoignages, de pilotes de l'ALAT ou de gens de l'Armée de terre qui auraient des histoires à raconter à ce sujet, d'ailleurs j'ai dégoté la procédure CCA OTAN dans le ATP-49 mais en pratique est-ce que c'est utilisé en France ? Et de soldat français à pilote français vous parlez français, ou bien en anglais vu que c'est une procédure internationale ?

Image
Image
Avatar de l’utilisateur

DamcopterDCS
Nouvelle Recrue
Nouvelle Recrue
Messages : 91
Inscription : 05 janvier 2018

Re: Le CCA, ça se passe comment en pratique ?

#2

Message par DamcopterDCS » dim. sept. 01, 2019 11:31 pm

Salut,
Les hélicos peuvent faire une procédure CAS identique à celle pratiquée par les avions.

Le but du CCA c'est de proposer une mission d'appui feu "simplifiée" en terme de responsabilité de délivrance des feux et donc de ne pas nécessité la présence d'un JTAC mais seulement d'un opérateur sol formé "appui feu". Dans les faits ça permet un appui feu aérien plus rapide, plus immédiat et presque "d'opportunité".

Depuis le cockpit de l'helico, quand on fait du CCA ou du CAS, cela ne va pas changer grand chose quant aux évolutions que nous allons devoir faire et vis à vis de comment et avec quoi on va traiter la cible. Ce serait vraiment trop long de rentrer dans les détails mais je vais essayer de faire simple.

Le CAS nécessite un JTAC (au sol, en vol ou derrière son écran de recopie rover par exemple etc...).
Le JTAC va nous délivrer une 9Line, faire un guidage Talk On et enfin, donner l'ordre (autorisation) de tir. (cela varie un peu en fonction du type de CAS I, II ou III voire de l'émergency CAS...)

En CCA, l'interlocuteur radio avec qui on parle est le chef de groupe au sol, ou un des mecs, mais en tout cas il a eu une formation AFH (appui feu hélico).
Il délivre une 5Line (très ressemblante avec la 9line) et ensuite la responsabilité de la délivrance des feux incombe entièrement au CDB de l'helico.

Perso, entre les nbx exercices auxquels j'ai participé et les missions réelles que j'ai réalisées, je pense que tu n'es pas obligé de faire une différenciation entre le CAS et le CCA dans ta mission DCS.

La question que je me pose c'est pourquoi tu veux faire du CCA?
Parce que tu penses que c'est la seule procédure possible en hélico ? Non ce n'est pas le cas. Nous sommes tous formes CAS et CCA avant de partir en Opex pour la 1ere fois.
C'est plus simple ? Oui et non. Oui car responsabilité directement dans le cockpit mais non car ça nécessite aussi une procédure radio et collationnement assez rigoureuse. Et pour le coup, perso le préfère parler avec un JTAC qui est un mec ultra bien formé et qui entretient rigoureusement sa qualif avec un nb de guidages imposés par an plutôt plutôt que devoir faire un appui feu comme cela l'est déjà arrivé et essayer de comprendre où veut en venir mon interlocuteur car il me guide avec une phraseo pas forcément compréhensible depuis les airs... Certains gazent vraiment bien mais d'autres moins.

Pour la langue c'est au choix.
On est tous formes en Anglais sur le CAS et en Français sur le CCA.
Les JTAC faisant 99% de leurs guidages en Anglais, préférent souvent rester en Anglais avec les Frenchies car c'est con mais après tu as tendance à faire du Franglais ou même à chercher tes mots.
Pour le CCA, la plupart des mecs sol formes AFH nous parleront en Français.

Dans ta misison tu veux intégrer une 5Line avec un mec au sol qui transmet les Comm ou tu veux t'orienter sur une procédure d'urgence ?

Si c'est juste de l'urgence (Tic: troops in contact) pour la faire simple, ce sont les ROE's du théâtre qui vont déterminer la délivrance des feux par le CDB.
Il se fera son idée entre ce qu'il entend, ce qu'il voit et ce qu'il peut faire. Pas facile, facile. Car le risque c'est de mal identifier la position des ennemis vs les amis vs les civils... Et de mal identifier la menace réelle depuis les airs.

Lors de ma dernière Opex j'ai été obligé de consulter le juriste (LEGAD) plusieurs fois pour que notre détachement de pils hélico puisse se faire une idée "complète" des cas possibles que nous pourrions rencontrer et encore il y a tjs une zone floue qui devra être levée (ou pas) en vol au dernier moment.

Si tu veux des exemplaires de 5line, je suis au boulot demain et je peux t'en envoyer en mp.

Dans l'embuscade que tu veux scenariser, si les alliés se font rellement tirer dessus (ça defouraille sur tes screenshots) et demandent l'aide de l'helico pour décrocher, ça peut se résumer en: " José, toi qui est dans l'helico au dessus de nous, comme tu peux l' entendre dans le fond sonore de notre communication radio actuelle, il y a bcp d'échanges de coups de feu entre les rebelles et mon groupe d'éclairage. J'ai un peu de mal à décrocher et d'ailleurs je compte déjà quelques blessés dans mes rangs. Aurais tu l'amabilité d'envoyer la purée sur les malotrus situés au Nord de ma position pour environ 200m. Ma position est marquée par rien du tout. Nous sommes en treiillis, avec ancien modèle de rangers, bon les rebeles ont des treillis similaires aux nôtres... Mais ils sont méchants. Je te remercie par avance d'éviter de nous tirer dessus et si possible de nous sortir de ce guêpier"
Avatar de l’utilisateur

Topic author
LeVince
Nouvelle Recrue
Nouvelle Recrue
Messages : 33
Inscription : 18 septembre 2013

Re: Le CCA, ça se passe comment en pratique ?

#3

Message par LeVince » lun. sept. 02, 2019 8:03 am

Merci beaucoup pour ces informations :yes: , cela confirme une bonne partie de ce que je pensais, je vais bien relire tout ça dans la journée, je reviens vite vers toi. Quelques questions me viennent en tête.

caramel
Mécano au sol
Mécano au sol
Messages : 411
Inscription : 21 juillet 2003

Re: Le CCA, ça se passe comment en pratique ?

#4

Message par caramel » lun. sept. 02, 2019 11:34 am

DamcopterDCS a écrit :
dim. sept. 01, 2019 11:31 pm

" José, toi qui est dans l'helico au dessus de nous, comme tu peux l' entendre dans le fond sonore de notre communication radio actuelle, il y a bcp d'échanges de coups de feu entre les rebelles et mon groupe d'éclairage. J'ai un peu de mal à décrocher et d'ailleurs je compte déjà quelques blessés dans mes rangs. Aurais tu l'amabilité d'envoyer la purée sur les malotrus situés au Nord de ma position pour environ 200m. Ma position est marquée par rien du tout. Nous sommes en treiillis, avec ancien modèle de rangers, bon les rebeles ont des treillis similaires aux nôtres... Mais ils sont méchants. Je te remercie par avance d'éviter de nous tirer dessus et si possible de nous sortir de ce guêpier"
"Qu'en termes élégants , ces choses-là sont dites !"

Comme quoi, même en cas de stress, le militaire ne se départ jamais de son art oratoire...... :notworthy :notworthy

Merci en tout cas pour la réponse détaillée et pour l'humour.

MMB
Nouvelle Recrue
Nouvelle Recrue
Messages : 48
Inscription : 05 février 2014

Re: Le CCA, ça se passe comment en pratique ?

#5

Message par MMB » mar. sept. 03, 2019 5:03 pm

Si ce militaire est un marin, il peut même faire des phrases !
ailesvirtuelles.com
Avatar de l’utilisateur

Jaguar
Mécano au sol
Mécano au sol
Messages : 441
Inscription : 17 novembre 2001

Re: Le CCA, ça se passe comment en pratique ?

#6

Message par Jaguar » mar. sept. 03, 2019 8:01 pm

Vu le post c'est a coup sûr un terrien, comme quoi il ne faut jamais désespérer !
Merci pour ce poste HYPER instructif
"J'ai rempli Rien de ma pensée qui ne pensait rien et contenait tout, et Rien devint Tout.
Le Rien étant sans limites, et le Tout aussi, le Tout continue de se dilater à l'intérieur du Rien.
Le Tout empli le Rien, mais le Rien continue d'être autour du Tout."
Barjavel
Avatar de l’utilisateur

white-sky
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 2927
Inscription : 21 août 2012

Re: Le CCA, ça se passe comment en pratique ?

#7

Message par white-sky » mar. sept. 17, 2019 8:24 pm

@Damcopter

Oui en vérité ma question de mon côté c'est précisément selon la sitac si les 5 lines sont suivies. Mettons un scénar simple où les ROE sont très claires (conflit face à une force armée nationale) :

Un groupement de reconnaissance sur AMX-10RCR est pris à partie par une infanterie armée AC et un à plusieurs blindés et a besoin d'un support immédiat, le mec est sous un feu constant et c'est la merde. Est-ce que le type va prendre le temps de te faire une 5-line ou est-ce que bel et bien, il va te donner d'office la position des types à frapper sans tellement chercher à faire du brevity parce-qu'il est lui-même occupé à faire feu sur l'ENI en considérant que tu es sûrement apte à différencier un AMX-10 d'un BMP ?

En fait ce que je veux dire, c'est hors cas d'école ou cas où l'ennemi est difficile à différencier de l'ami, si ça se passe vraiment mal au sol et que les mecs sont en train d'y passer, est-ce que tu vas avoir besoin de ton côté impérativement d'une comm' claire ou est-ce qu'il est pensable que tu te contentes d'une sitac sommaire, si encore une fois l'ennemi est facilement identifiable ? (Matériel type sovietique genre BMP)

Nicolas
Image Amour sacré de la Patrie
Conduis, soutiens nos bras vengeurs !
Liberté ! Liberté chérie,
Combats avec tes défenseurs !
Sous nos drapeaux que la Victoire
Accoure à tes mâles accents !
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire !
Avatar de l’utilisateur

jojo
Dieu vivant
Dieu vivant
Messages : 23763
Inscription : 22 octobre 2002

Re: Le CCA, ça se passe comment en pratique ?

#8

Message par jojo » mar. sept. 17, 2019 11:46 pm

C'est pas forcément facile AMX-10P Vs BMP-1... si ?
Config: MSI Z270 GAMING M5/ I7 7700K + Water Cooling/ SSD Samsung 850 EVO 500Go/
DDR4 G.Skill 2x16Go 2400Mhz/ MSI GTX 1080 TI Gaming X 11Go/ Alim 700W/
écran Asus ROG Swift PG248Q G-Sync/ Saitek X55/ MFG Crosswind/ Oculus Rift S

Photo aéro: Nikon D7000/ D500 + Sigma 150-600 F5-6.3
ma galerie: cliquez FLICKR / WARBIRDS
Image
Avatar de l’utilisateur

white-sky
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 2927
Inscription : 21 août 2012

Re: Le CCA, ça se passe comment en pratique ?

#9

Message par white-sky » mer. sept. 18, 2019 12:11 am

jojo a écrit :
mar. sept. 17, 2019 11:46 pm
C'est pas forcément facile AMX-10P Vs BMP-1... si ?
Non AMX-10RC
Image Amour sacré de la Patrie
Conduis, soutiens nos bras vengeurs !
Liberté ! Liberté chérie,
Combats avec tes défenseurs !
Sous nos drapeaux que la Victoire
Accoure à tes mâles accents !
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire !
Avatar de l’utilisateur

*Aquila*
Rédacteur
Rédacteur
Messages : 8701
Inscription : 22 février 2004

Re: Le CCA, ça se passe comment en pratique ?

#10

Message par *Aquila* » mer. sept. 18, 2019 12:07 pm

Et sinon, CCA, ça veut dire Close Combat Attack.

Y'en a qui feraient mieux de demander ici qu'en MP mais n'empêche : faisons gaffe avec les sigles à outrance. C'est vite abscons pour le plus grand nombre et ça limite le partage ;)
Avatar de l’utilisateur

Topic author
LeVince
Nouvelle Recrue
Nouvelle Recrue
Messages : 33
Inscription : 18 septembre 2013

Re: Le CCA, ça se passe comment en pratique ?

#11

Message par LeVince » mer. sept. 18, 2019 11:54 pm

C’est pas faux, je me souviens avoir pesté sur tous ces acronymes lors de mes début sur DCS 🤣.
Avatar de l’utilisateur

DamcopterDCS
Nouvelle Recrue
Nouvelle Recrue
Messages : 91
Inscription : 05 janvier 2018

Re: Le CCA, ça se passe comment en pratique ?

#12

Message par DamcopterDCS » jeu. sept. 19, 2019 10:11 am

@white sky, le bon sens que tu supposes dans ta question est tout à fait réaliste. Si l'ennemi est facilement identifiable et que nos alliés sont en train de subir le feu ennemi, toute la procédure (CAS ou CCA) peut être abrégée/shuntée. Il y a l'Emergency-CAS qui existe pour cela (tjs avec présence JTAC en radio). Dans tous les autres cas, Le CDB de l'avion ou de l'hélico engagera sa propre responsabilité pour "défendre" les forces alliées.

strannix
Nouvelle Recrue
Nouvelle Recrue
Messages : 13
Inscription : 02 juin 2012

Re: Le CCA, ça se passe comment en pratique ?

#13

Message par strannix » sam. sept. 21, 2019 11:14 am

@Dam désolé mais une petite précision s'impose. L'E-CAS ou "in extremis CAS" dans son terme le plus récent est justement fait pour du personnel non formé à l'appui aérien rapproché, exactement comme le CCA. L'E-CAS étant réservé aux avions, le risque est beaucoup plus élevé vis à vis du risque fratricide au vu des munitions qu'emploi ce type de vecteur. L'E-CAS reste vraiment une procédure d'urgence pure et dure quant il n'y a plus rien d'autre de disponible pour sortir les gens de la m... alors que le CCA est considéré comme un appui feu standard au même titre qu'un appui sol-sol.
Avatar de l’utilisateur

white-sky
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 2927
Inscription : 21 août 2012

Re: Le CCA, ça se passe comment en pratique ?

#14

Message par white-sky » sam. sept. 21, 2019 11:53 am

DamcopterDCS a écrit :
jeu. sept. 19, 2019 10:11 am
@white sky, le bon sens que tu supposes dans ta question est tout à fait réaliste. Si l'ennemi est facilement identifiable et que nos alliés sont en train de subir le feu ennemi, toute la procédure (CAS ou CCA) peut être abrégée/shuntée. Il y a l'Emergency-CAS qui existe pour cela (tjs avec présence JTAC en radio). Dans tous les autres cas, Le CDB de l'avion ou de l'hélico engagera sa propre responsabilité pour "défendre" les forces alliées.
Ok merci beaucoup :)
Image Amour sacré de la Patrie
Conduis, soutiens nos bras vengeurs !
Liberté ! Liberté chérie,
Combats avec tes défenseurs !
Sous nos drapeaux que la Victoire
Accoure à tes mâles accents !
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire !
Répondre

Revenir à « DCS : salles Helicos »