Comment éviter le mal des transpports

Salle dédiées aux peripheriques de réalité virtuelle, oculus, HTC Vive etc ..
Avatar de l’utilisateur

Topic author
Trebuchet
Pilote Philanthrope
Pilote Philanthrope
Messages : 586
Inscription : 10 juin 2003

Comment éviter le mal des transpports

#1

Message par Trebuchet » sam. janv. 05, 2019 5:48 pm

Salut les z'amis :-)

Je n'ai pas trouvé beaucoup d'info sur les pages du forum ou j'ai mal cherché tout est possible...
mais ayant moi-même ce type de problème en voiture, (c'est pour celà que j'évite d'être passagère) :emlaugh:

le sujet est donc d'actualité pour moi, puisque je viens de commander le casque 'Lenovo explorer' en occasion,afin de le revendre plus facilement, dans le cas de ce type de problème ou que la définition de l'mage me dérangerait beaucoup trop !

j'ai donc surfé sur la toile et j'ai un bloc notes de toutes les infos que j'ai trouvé çà et là, elles me semblent utiles et pour cette raison je partage avec vous tout ceci.
Caque virtuel : Comment Ne pas avoir le mal des transport :

Attention, contrairement au vélo (dont le maniement ne s'oublie pas), la capacité du cerveau à surpasser ses confortables habitudes peut se perdre. Laissez tomber la VR deux mois, et vous repartez quasiment de zéro !

Méthode :

Le plus éprouvant pour notre fragile cerveau est la rotation.

Je ne parle pas de celle que vous faites avec votre tête ou votre corps, mais celle que vous simulez avec les sticks de votre manette ou les boutons de vos PS Moves.

La rotation angulaire est alors l'option que vous désactiverez en dernier.
Moins éprouvant que la rotation : le mouvement vertical.

Enfin, le premier des mouvements que vous parviendrez à réaliser sans option de confort, c'est le plus important de tous :
le déplacement, d'avant en arrière, d'arrière en avant et de gauche à droite (mais pas de droite à gauche, faut pas déconner non plus, on est pas des astronautes :o))

Et c'est un cap important, qui mérite toute votre patience pour être franchi sans violence.

Ainsi, vous aurez à passer 3 étapes pour pouvoir profiter pleinement de vos jeux préférés et accéder à tout le catalogue du PlayStation Store ou steam ou oculus.

Important :
Avant même de chausser votre casque, il vous faudra évidement ajuster l'écart inter-pupillaire dans les options du périphérique PlayStation VR, afin d'éviter les désagréments d'un mauvais réglage (IPD trop large = gerbotron, IPD trop étroit = mal de tête dès 5 minutes d'usage).

Je conseille aussi aux nouveaux utilisateurs de commencer avec une luminosité diminuée au plus bas pour progressivement la remonter, après quelques séances.

Je vais vous proposer un ordre précis de jeux à pratiquer pour passer chaque cap sans trop de désagrément.

Pour commencer avec votre PlayStation VR, ou autre casque, rien de mieux que des expériences statiques spectaculaires pour profiter de l'effet Waouh sans subir le moindre désagrément

Ce sont généralement des expériences contemplatives, plus rarement interactives, mais dans l'ensemble de bonne réalisation.

"Allumette", "Invasion !" et toutes les vidéos référencées dans la rubrique"PS VR" > "Expériences et Vidéos" du PlayStation Store sont de bonnes mises en bouche pour un premier essai.

Une fois habitués à tourner la tête dans tous les sens pour dépasser les micro-vertiges liés à l'irréductible latence entre le mouvement et l'affichage (quelques minutes suffisent), vous pourrez enfin prendre les choses en main et vous diriger vers des jeux :

"Infinite Minigolf", "Volume", "Headmaster", "Job Simulator", "Tumble VR", "Wayward Sky", "Pixel Gear", "Expérience NBA 2KVR", "Holo Ball", "Fruit Ninja", etc... Liste à compléter...

En plus de ces titres statiques, peuvent s'ajouter des titres à déplacements dynamiques bénéficiant d'options de confort (les rendant parfaitement supportables), comme la téléportation et la rotation par cran (nommée parfois angulaire, incrémentielle, par degrés, etc...) : "The Solus Project", "Rec Room", "Discovery", 'Skyrim VR", "Arizona Sunshine", etc...

Après avoir joué à plusieurs de ces titres quelques jours, vous devriez pouvoir aborder le type "Rail Shooter" : "Archangel" ou "Until Dawn : Rush Of Blood".

Vous pourrez aussi, pour cette étape, leur préférer des "Rhythm Shooters" comme : "Starship Disco", l'excellent "Thumper" ou le très nerveux "Hyper Void".

Si tout se passe bien après plusieurs heures de ces quelques jeux, vous devriez être désormais capables d'aborder certains jeux à déplacements dynamiques, en Cockpit (non-non, c'est pas un gros mot).
En effet, avoir un HUD fixe ou un habitacle autour de soi, qui suit les mouvements votre tête (contrairement au décor), aide un peu à soulager notre estomac.

Donc, il est grand temps de s'essayer quelques minutes (pas plus de 3 au début) au magistral "Rigs".
Inutile d'aller en combat; l'arène d'entraînement fera l'affaire.

Essayez d'avancer, de reculer, de faire quelques pas chassés vers la droite (évitez les pas chassés vers la gauche, j'insiste :o)) ), et enfin d'avancer en regardant de côté. Avec les réglages par défaut, votre mécha suivra la direction de votre regard.

C'est à ce moment là que les premiers gros vertiges vont poindre.

Tant que vous respirez sans mal, continuez; dès que cela devient désagréable et que vous sentez votre souffle se raccourcir, enlevez illico le casque et faites une pause d'au moins 10 minutes.

Renouvelez l'opération jusqu'à ce que vous soyez capable de tenir confortablement 5 minutes de jeu.
À ce moment là, éteignez le casque pour réserver la prochaine séance au lendemain (il est important que cela décante).

Au bout de 3 ou 4 jours, vous devriez pouvoir modifier quelques options dans les réglages pour rendre les mouvements de tête plus libre. Il s'agira ainsi de passer le cap du pivot au stick.

Si vous avez bien pris votre temps lors de l'étape précédente, ceci ne devrait qu'être une formalité d'une heure ou deux.

En revanche, si vous avez pressé les choses, ce cap pourrait être très indigeste et vous prendre plusieurs jours.

À ce stade là, vous êtes prêts pour une petite visite chez les Baker; vous pouvez enfin profiter du sublime "Resident Evil VII".

Vous pouvez également revenir sur des titres déjà testés, et ôter progressivement les options de confort.

Cependant, j'insiste sur un point, les premières semaines devront être celles de la patience : chaque nouvelle épreuve doit être assimilée par votre cerveau, décantée; et seul le sommeil permet cela.

Ainsi, il ne faut surtout pas en user plus d'une heure par jour, même si l'enthousiasme qui suit l'achat d'un casque VR tend à pousser l'utilisateur à l'excès.

En conclusion :

Acheter le PlayStation VR, Oculus ou WMR, ne signifie pas y jouer tout de suite !

Ce n'est pas un accessoire "plug and play"; il faut être patient et ne pas foncer illico vers RE-VII.

Toute l'étendue de son potentiel prend plusieurs jours à être assimilée (voire plusieurs semaines pour les plus prudents), et c'est seulement au bout de cet apprentissage que vous pourrez juger de la pleine valeur du produit.

Donc, aux nouveaux acquéreurs : Allez-y mollo ! :)

Pour ce qui est des jeux en cockpits, je tiens à te faire remarquer une nuance :

Certes, les jeux de voitures nous placent dans un habitacle, mais ceux-ci nous déplacent d'arrière en avant, et le mouvement de rotation est très peu prononcé. ou pour les jeux où le désagrément de la rotation peut être diminué par une cage entourant le joueur.

Si tu te sens mieux dans une Formule 1, c'est parce que tu es au ras du sol, que tu le vois bien et que cette proximité t'offre un repère constant et rassurant.
C'est clair que le cerveau s'acclimate, il faut y aller petit à petit, jour après jour.

Pour ma part j'ai remarqué que la pratique régulière m'enlève toute gêne, mais si au bout de quelques semaines sans VR, je ne dois pas attaquer par EVE sinon je suis gêné au bout d'un moment...

Alors qu'après quelques jours après m'être à nouveau familiarisé avec le casque je peux enchaîner des sessions assez longues de EVE sans aucune gêne...

Bracelet miracle :
Pour moins de 10 euros on trouve en pharmacie des petit bracelets qui ont une boule qui appuie à l'endroit des poignets où on prend le poul, et ça aide pas mal à neutraliser le motion sickness.
Ma fille malade en voiture à chaque fois a cessé de gerber quand on lui a mis ces bracelets pendant les transports.

je l'ai testé moi-même, et ça m'a été utile je pense au début sur, aprés je ne sais pas si je me suis accoutumé moi-même, mais ce que je sais c'est que ma fille a arrêté de gerber en voiture quand on lui a mis ce truc là.

Et pour les amis qui passent essayer le PSVR, si jamais le jeu bouge trop, je leur fait mettre ces bracelets.

Vous croyez vraiment que le cerveau est vraiment capable de s’habituer ?

Oui. Il s'agit d'une incapacité cognitive, pas d'un handicap structurel.

Jongler avec 4 balles est impossible pour quelqu'un qui n'a jamais essayé avec 2, puis 3 balles auparavant.

Le cerveau doit assimiler un certain nombre de réflexes, et pour certaines activités complexes, il doit le faire dans un ordre précis.

La VR, c'est comme le jonglage, si tu penses pouvoir forcer l'apprentissage sans laisser à ton cerveau le temps d'assimiler des choses simples, tu n'arriveras pas à digérer les plus techniques ou éprouvantes !
Tu n'apprends pas les bases du jonglage avec 4 balles !

De la même manière, tu ne commences pas la VR sur WipeOut !

Par contre, le bateau qui t'embarque ne te laisse pas le choix, c'est directement l'intégralité de la traversée que tu dois encaisser, car la houle ne fait pas de pause le temps que tu récupères !
C'est ce qui explique l’appréhension de toutes les personnes souffrant du mal des transports, chaque expérience est traumatisante.

Or, la VR offre la possibilité d'y aller à son rythme, et cela fait toute la différence.
Donc, tu pourras utiliser la VR comme tout le monde, pourvu que tu sois patient, et que tu fasses les choses dans l'ordre.

Différence de qualité entre mon casque 'Lenovo Exolorer' et un écran moyen 32' incurvé ou pas :

La différence de qualité se ressent par rapport à un écran classique, sans surprise, le flou sur les bords des lentilles est présent, et j'ai trouvé le SDE assez visible, peut-être parce que c'est la première fois que je mets un casque Lenovo VR sur la tête, et que j'ai pas cherché à améliorer la qualité d'image.

Mais c'est fluide avec le I5 2500K et la 970, en solo en tout cas, le fait de se retrouver dans un cockpit de GT3 à l'échelle 1:1 est assez bluffant et une fois en piste, on se prend très vite au jeu et on oublie les graphismes.

Puis je me suis levé du fauteuil pour faire le tour de la voiture et arès ça j'installe The Lab.
Avec le SS 1, ça manquait de fluidité, baissé à 0.8, plus de problème.
Par rapport à mon premier test sur Asseto Corsa, l'image m'a semblé beaucoup plus propre et le SDE en moins marqué.

Le tracking est bon (tant que les contrôleurs restent dans le champ de vision des caméra évidemment), GLaDOS se montre Wow bien plus imposante que ce que j'imaginais.

Le moment où la cinétose (mal de mer' s'est fait ressentir, c'est quand le PC à freeze et que l'image dans le casque était figée. Là le cerveau à dit non, avant ça, pas de problème.

En tout cas, ce casque est assez léger et ne laisse pas apparaître de jour, avec un Arctis 7 sur les oreilles, pas d'inconfort sur une bonne heure de test.

Je vais essayer d'affiner les réglages sur AC, et aussi testé avec DCS et Elite Dangerous. Et me pencher sur ce que propose le catalogue VR de Steam.

Autre gars écrit :
Ce qui m'a plus gêné en revanche c'est l'aspect flou dès que mes yeux viennent regarder un peu en dehors du centre de ma vision. ça peut faire peur au début, mais pour moi il s'agit essentiellement de bien savoir régler le casque sur votre tête.

Le mettre un peu plus haut, plus de biais, rentrer plus profondément dans la mousse... vraiment là c'est à vous de voir, mais on obtient des résultats vraiment différents en passant un peu de temps à apprendre à le régler pour sa tête.

Bien sûr, cela n'enlève pas tout le flou, mais ça le diminue quand même bien.
La résolution est top, et j'ai pu voir une belle différence par rapport aux autres casques que j'ai pu tester (notamment le PSVR).

Un gars lui répond :

Pour l'effet de bord, je pense qu'il faut simplement s'habituer à regarder toujours devant soi, et bouger la tête pour regarder autour. Je vais également coller ton feedback dans l'OP, ca peut être intéressant pour ceux qui hésitent à sauter le pas.

Je te conseille de regarder comment faire marcher Revive, afin d'avoir accès à l'Oculus Store, où tu peux te prendre quelques trucs gratuits très sympas (Air Car, Bullet Train,...)
Softs gratuits pour décrouvrir la VR en passif pour débuter et 'habituer.

https://www.oculus.com/experiences/rift ... 277346731/

https://www.oculus.com/experiences/rift ... 501697367/

https://www.oculus.com/experiences/rift ... 867499264/
Voilou, j'espère que ces infos vseront très utiles aux nouveaux venus à la VR :yes:
Avatar de l’utilisateur

Jallie
Légende volante
Légende volante
Messages : 16440
Inscription : 02 novembre 2002

Re: Comment éviter le mal des transpports

#2

Message par Jallie » ven. mars 15, 2019 3:42 pm

la même chose qu'avec les manèges à sensation gtand-8 et autres …
une question d'habitude vient rapidement
sauf qu'avec les grand manèges … ils ne viennent qu'une fois l'an !
 AMD 2700 X  -  Nvidia RTX 2080 oc  -  ram 32GB 3200 hz  -  SoundBlaster Omni 5.1   
  DCS  //  VKB Gunfighter-Pro  + Saitek throtle + rudder VKB MK-IV + Cougar FCC 
iRACING //  Thurstmaster wheel T300 + pédalier CST LeoBodnar + Boutons box DsD + Saitek Farm
               Chassis JCL-V2  bi-Simu + SimVibe SimXperience  +  x6 shackers 
Avatar de l’utilisateur

DeeJay
As du Manche
As du Manche
Messages : 12968
Inscription : 08 septembre 2001

Re: Comment éviter le mal des transpports

#3

Message par DeeJay » ven. mars 15, 2019 6:58 pm

... comme pour beaucoup d'autres choses ... il faut laisser le temps au cerveau de s'habituer. Ne pas fermer le yeux (ex: en voiture ou en avion réel) ... Le cerveau doit comprendre se qui se passe et faire le lien entre sensations ressenties et stimuli visuel.
ASUSTeK ROG MAXIMUS X HERO / Intel Core i5-8600K (4.6 GHz) / NVIDIA GeForce GTX 970 / 16GB DDR4 Ballistix Elite, 3200 MHz / Windows 10 Home 64-bit / HOTAS Cougar FSSB R1 (Warthog grip) / SIMPED / MFD Cougar / ViperGear ICP / Track IR 5 / Moniteur incurvé 27'' 1080p Samsung C27F396
Avatar de l’utilisateur

cat plombe
Pilote Philanthrope
Pilote Philanthrope
Messages : 8101
Inscription : 30 juin 2008

Re: Comment éviter le mal des transpports

#4

Message par cat plombe » ven. mars 15, 2019 8:28 pm

Sinon trois ou quatre bières.... lol
Image Core i5-4690K @ 3.5 GHz - 8Go RAM - Carte graphique GTX 970 - Cougar - W10 64bits sur SSD - Track IR 5 - Un pit
Répondre

Revenir à « Salle périphériques VR (réalité virtuelle) »